Message 22 Déc 2012, 15:35

Le Poney Yakoute

Le Poney Yakoute

Contrairement à une idée préconçue faisant croire que toutes les peuplades du Nord-Sibérien n'élèvent que des rennes, croyance largement partagée non seulement parmi les néophytes, mais aussi chez les spécialistes de l'Asie centrale, les Yakoutes possèdent bien des chevaux.

Une des premières descriptions connues de la Yakoutie (datée de 1620) affirme que le pays est dépourvu de chevaux et que ce sont des chiens qui sont utilisés au transport.

Mais cette information fut contredite par plusieurs témoignages de la même époque, dont celle du Polonais A. Kamienski-Dluzyk, qui dépeint les Yakoutes comme des éleveurs de chevaux.

Les Cosaques, qui vont conquérir la région au XVII ème siècle, annoncèrent au tsar, en parlant des Yakoutes, qu'ils y avaient trouvé un “Peuple Cavalier”.

Le poney Yakoute est un poney extrêmement rustique qui peut résister à des température allant jusqu’à -60°.

En hiver, il peut perdre jusqu’à 20% de son poids.

Les Yakoutes en pratiquent à l’élevage dans la taïga en préservant le caractère “sauvage” de l’animal.
Autrefois utilisé comme monture, il est aujourd’hui quasiment uniquement utilisé pour l’attelage.
Les juments donnent leur lait et il fournit également de la viande et de la fourrure.
En effet, les Yakoutes n'ont aucun tabou sur la viande de cheval et en consomme régulièrement.

Il a également tenu une place prépondérante dans le chamanisme.

Morphologie :

Il est plus massif que le poney mongol et le cheval de Przewalski.
Il mesure entre 1,37 à 1,40 m au garrot.
Il montre des caractéristiques physiques qui le rapprochent du poney Shetland, dont : la stature robuste,
l'épaisse crinière et le poil fourni.

Sa tête est assez grossière, l'encolure droite et d'une longueur moyenne.
Sa poitrine est large et profonde, son garrot peu saillant, le dos long et large, la croupe tombante.
Ses jambes, plutôt courtes, sont terminées par de solides sabots.
Les crins de sa crinière et de sa queue sont exceptionnellement longs et fournis, offrant une protection très
efficace contre les températures glaciales.

Robes :

Le poney Yakoute est habituellement bai, gris, rouan ou porteur du gène dun, avec des marques primitives
incluant la raie de mulet et des zébrures sur les jambes.
Dans le nord de la région, il est typiquement gris et prend une apparence presque blanche à l'âge de trois
ou quatre ans.
Che Khan, votre humble serviteur
Image