Logo Yourte                              

L’Ecriture chez les 'Peuples Cavaliers'.


Des articles sur la vie quotidienne des "Peuples Cavaliers" en générale et des Mongols en particulier.

Modérateurs: Alokhan, Che Khan, Dame Annick

Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1018

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 02 Mars 2007, 15:11

L’Ecriture chez les 'Peuples Cavaliers'.

L’Ecriture chez les "Peuples Cavaliers" - Introduction


La grande majorité des “Peuples Cavaliers” ont tout d’abord développé une très riche tradition orale. Une tradition qui a perduré pendant des siècles et qui s’est même perpétuées jusqu'à nos jours. Le savoir quotidien était transmit de père en fils et de mère en fille, le savoir particulier était détenu par les chamans (et les bardes).

Par contre, dès que ces “Peuples” ce sont organisés en état et ont fondé des Empires puissant, il ont usé de l’écriture. Une écriture nécessaire pour des raisons économiques, politiques et administratives.

Les Scythes d’Europe connaissaient le grec, mais n’ont pas utilisé l’écriture dans leur propre langue, par contre les Yuezhi en Bactriane et en Inde du nord, modifièrent l’alphabet grec pour l’utiliser à leur fin et transcrire une langue iranienne.

Les Xiongnu et plus tard les Huns avaient des secrétaires chargés des correspondances officielles, mais celle-ci s’écrivaient dans les langues des états voisins (le chinois, le grec ou le latin).

Les Türks utilisèrent très tôt une écriture dite “runique” que l’on retrouve encore sur des stèle en pierre et qui fut copiée par de nombreux peuple turcophone et même par les Magyars (de langue finno-ougrienne).

Par après, Les Türks adaptèrent à leur propre langue un alphabet phonétique provenant d’écriture du Moyen-Orient.

Au IXème siècle, les Ouïghours développèrent une nouvelle écriture cursive basée sur le sogdien, tandis que les Khitan utilisèrent des caractères inspirés de modèles chinois.

Les Mongols de Gengis Khan, lorsque l’écriture leur fut nécessaire, adoptèrent l’alphabet des Ouïghours.

Même si il est difficile de tirer une règle générale concernant les relations entre l’écriture et le monde nomade. Il est évident que les “Peuples Cavaliers” n’avaient aucune limitation intellectuelle qui aurait empêché le développement de l’écriture pourtant ils ne l’on utilisé que sporadiquement.

Faut-il, alors, chercher des raisons d’ordre culturelles ou magico-religieuses ?

Chez les Celtes l’emploi de l'écriture dépendait de la conception celtique de la sagesse véritable. Car contrairement à nos habitudes, les Celtes ne font pas usage de l'écriture pour la transmission à la postérité d'un savoir quelconque. Les druides n'ont certainement pas prohibé l'usage de l'écriture et eux-mêmes étaient certainement ceux qui savaient le mieux lire et écrire. Mais l'écriture a été, pendant toute la haute époque, d'emploi exceptionnel. En Irlande, l'écriture ogamique (des traits horizontaux, verticaux et obliques de part et d'autre d'une arête verticale) excluait tout usage fréquent et simple. Elle n'est utilisée qu'à des fins magiques.
Dernière édition par Che Khan le 16 Oct 2009, 10:25, édité 4 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1018

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 16 Mars 2008, 13:57

L’Ecriture chez les "Peuples Cavaliers'"

L’Ecriture chez les Mongols


Avant Gengis Khan, les Mongols possédaient une tradition orale. Rien n’était écrit.

Pour organiser l’empire, il a été nécessaire de passer à l’écriture. En effet, que ce soit les textes de lois (le fameux Yasaq) ), les Edits et autres courriers, l’écrit devenait indispensable.

Gengis Khan choisi l’alphabet Ouïgour comme base pour son alphabet mongol.

Du XIIIème au XVème siècle, le mongol s’écrira également en caractères chinois, en écriture arabe et en scripts tibétains appelés Phags-pa.

Image

Lorsque Khoubilai Khan hérite de l'Empire mongol et fixe sa capital à Dadu (Pékin ) il invite " Pagva ", grand lama tibétain à sa cour.
Khoubilai khan lui demande de créer un nouvel alphabet, qui puisse être utilisé par les différentes ethnies.

Pagva invente un alphabet dérivé de l'ancien alphabet mongol et de l'écriture tibétaine, nommée écriture carrée !

Cette écriture sera utilisée partout dans l'empire mongol jusqu'à la fin de la dynastie 'Yuan' en 1368.


Plus tard, sous la pression de l’Union Soviétique, les Mongols doivent adopter l’alphabet Latin (1931 ) et Cyrillique ( 1937 ). En 1941 le gouvernement mongol passe une loi pour supprimer l’alphabet mongol. Mais à partir de 1990, le gouvernement mongol décide de restaurer l’alphabet mongol.

Le mongol s’écrit verticalement de haut en bas et de la gauche vers la droite. Ceci est inhabituel vis à vis des autres types de scripts verticaux ( Chinois, Japonais, Coréen ) qui s’écrivent de droite à gauche.

Aujourd’hui, l’écriture mongole n’a qu’une utilité symbolique; En effet, toute la communication écrite se fait en cyrillique ou en Anglais.

Si l’écriture ancienne mongole est apprise dans les écoles, elle n’a qu’un but ornemental et historique.
C’est, peut être, un peu en décalage avec la vie pratique et quotidienne des Mongols.
Cependant l’histoire de l’écriture mongole a connu bien des rebondissements et l’avenir reste encore ouvert à tout forme de changements.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1018

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 16 Mars 2008, 14:07

L’Ecriture chez les "Peuples Cavaliers'"

L'Ecriture chez les Khitans

L'écriture khitane existe sous deux formes :

- La grande écriture, tirée de l'écriture chinoise et utilisée pour les inscriptions officielles.
- La petite écriture, sans doute une variante de l'écriture ouïghoure.

Les chroniques chinoises de la dynastie Liao rapportent que la vie littéraire est importante à Pékin.

Les empereurs eux-mêmes s'adonnent à la littérature et à la poésie, des savants khitans rédigent des ouvrages historiques. Les arts comme la sculpture, la peinture et la musique sont appréciés.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1018

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 16 Mars 2008, 14:09

L’Ecriture chez les "Peuples Cavaliers'"

L'Ecriture chez les Djurtchet

L'écriture Djurtchet fut créée par Wanyan Xiyin en 1120 (ap J-C) et officiellement mis en place en 1145.

Elle est basée sur l'alphabet Khitan mais contient également de nombreux caractères provenant de l'alphabet Chinois.

Cette écriture s'effectue de haut en bas et de gauche à droite.

Cet alphabet est connu à travers les manuscripts et inscriptions de l'empire Kin, du glossaire Sino- Djurtchet, des documents du bureau de traduction Ming et d'inscriptions Ming datant de 1413.

L'écriture Djurtchet comporte 720 caractères représentant des mots entiers, certains caractères pouvant éventuellement ne représenter que des syllabes.
Che Khan, votre humble serviteur
Image

Retour vers La Vie au quotidien.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.


Ravélo : Un site de balades à vélo
Anik : Le site d'une artiste peintre



                              Retour � l'accueil