Message 10 Oct 2013, 18:42

La Bataille de la “Sit”, 4 Mars 1238

La Bataille de la “Sit”, 4 Mars 1238

La Bataille de la Rivière Sit est une bataille qui voit s’affronter les troupes du Prince Rus Yuri II de Vladimir-Souzdal aux troupes mongoles de Batu Khan commandée par le général Burundaï ( Officier supérieur de Subotaï) .

Cette Bataille fait partie de la première “Campagne de Russie”

Remarque : la rivière Sit se situe dans la partie nord de l'actuel district Sonkovsky de Tver.

Contexte général :

A l'automne 1236, les Mongols se lancent dans la première “Campagne de Russie” et prennent comme objectif, les Principautés Rus.

Commandées par Batu Khan et le Général Subotaï , elles traversent la Volga et envahissent le pays des “Bulgares de la Volga .
Il leur faut un an pour éteindre la résistance des “Bulgares de la Volga” et ralliés quelques clans Kipchaqs.

En Novembre 1237, Batu Khan envoie ses émissaires à la cour de Yuri II , Prince du Grand-Duché de Vladimir (Vladimir-Souzdal) et exige sa soumission.

Yuri II refuse et un mois plus tard, les Mongols assiègent Ryazan.
Yuri II refuse de porter secours à la ville assiégée et après six jours de combats sanglants, la ville est totalement anéantie.

Alarmé, Yuri II décide enfin de réagir et envoie ses fils à la tête de troupes afin de repousser les envahisseurs, mais les Rus sont battu à plate couture.

Après avoir brûlé Kolomna et Moscou, les Mongols assiègent la ville de Vladimir, le 4 Février 1238. Trois jours plus tard, la capitale de Vladimir-Souzdal est prise et brûlée.

La famille royale péri dans l'incendie, mais Yuri II s’échappe et se replie vers le nord.

Décidé de prendre sa revanche, il rassemble une nouvelle armée et marche contre les Mongols en se dirigeant vers la ville de Vladimir dans l'espoir de venir l’aider. Mais pour la ville de Vladimir, c’est trop tard.

La Bataille :

On connaît, malheureusement, peu de détails sur la bataille proprement dite.

Afin de localiser les Mongols, Yuri II envoi, sous les ordres de Doroje, une partie son "Avant-Garde" en reconnaissance (3000 Hommes) .
Quelques temps après, elles sont de retour avec une sombre nouvelle. Doroje informe Yuri qu'il sont déjà, tous, encerclés par les Mongols de Burundaï.

Les Rus sont contraints au combat. Ils se battent longtemps, désespérés et finissent par succomber.

Yuri II arrive, à nouveau, à s’enfuir mais il est rattrapé sur la rivière Sit et est tué avec son neveu, le prince Vsevolod de Yaroslavl.

On retrouvera son corps décapité. celui-ci sera déposé dans l'église de Notre-dame à Rostof.

Par contre, Vasilko Konstantinovich, prince de Rostov, blessé mais vivant, tombe entre mains des Mongols

Il est amené, au campement mongol, devant Batu.

Fidèle à leur coutume, Batu, par l’intermédiaire d’un interprète, lui tient ce discours :

"On m’a dit ton courage. Plusieurs fois tu as chargé mes hommes alors que tu te savais condamné et plusieurs fois tu les as repoussés.

Tu as bien servi ton Grand-Prince. Nous, les Mongols, nous apprécions la bravoure et la fidélité chez nos guerriers.
Sois mon ami, joins toi à nous, bois le koumis avec moi ce soir et raconte moi tes faits d’arme.
Demain, lorsque nous nous connaîtrons mieux, tu viendras te battre à mes côtés."


Vasilko réfléchi quelques instant puis répond :

"Ennemi du Christ et de mon pays, jamais je ne serais ton ami. Que toi et tous les Mongols soyez voués aux ténèbres."

Dés que l'interprète a traduit les paroles du Prince, Batu donne un ordre sec aux deux hommes qui tiennent le Prince.

Vasilko sera retrouvé décapité dans le bois voisin de Cherensk.
Che Khan, votre humble serviteur
Image