Message 06 Oct 2005, 19:43

Siège et Prise de Samarkande, mars 1220

Siège et Prise de Samarkande, mars 1220

Le siège et la prise de la ville de Samarkande s’inscrivent dans les événements liés à la “Campagne du Kharezm” que démarre Gengis Khan en 1219.

Image

Contexte Général :

En mars 1220 Gengis Khan apparait devant Samarkande. Son armée n'est pas plus nombreuse que les défenseurs de la ville. Ceux-ci sont des mercenaires et la milice locale.
Ils peuvent également compter sur la présence de 20 éléphants indiens. Pour beaucoup, il faudrait des mois voir des années avant de prendre la ville.

Siège et Bataille :

Mais les mongols ont leur technique. Ils poussent devant eux des foules de prisonniers, ceux qui ne peuvent suivre sont abattus. Ces auxiliaires bien involontaires sont répartis en corps de troupes et affublés d'enseignes mongoles, pour donner aux défenseurs l'impression qu'ils appartiennent tous à l'armée ennemie et que celle-ci est beaucoup plus
nombreuse.

Le 3ème jour du siège, une sortie des défenseurs repousse les Mongols, mais croyant les vaincre, les défenseurs tombent dans une embuscade (encore une technique mongole).

Une partie des troupes Mongoles survient entre les défenseurs qui avaient fait la sortie et la ville. Les fantassins se retrouvent encerclés. La plupart des défenseurs étant Tüks, afin d’être épargnés offrent alors les portes de la ville aux assaillants.

Les Mongols entrent dans la ville et la pillent pendant 2 jours. Les survivants de la garnison au nombre de 30000 hommes ne sont capturés qu'au 6ème jour, lorsque la citadelle est prise d'assaut.

Mais les historiens, là aussi, ont différente interprétation, en effet pour certain, la citadelle ne pouvait contenir 30 000 hommes. De plus, il est difficile de croire que les Mongols auraient évacué la ville, même temporairement. En fait, on est certain que la population fut amenée en dehors de la ville pour que celle-ci puisse être pillée.

La nuit précédent l'assaut final, un fort contingent de soldats sortent de la citadelle et font une percée au centre de l'armée mongole en rejoignant le Sultan. Au petit matin, l'armée mongole, encercle la citadelle et envoi des volées de flèches et de pierres, détruisant le mur et saccagea le canal de plomb.
Entre les 2 prières du soir, elle se rend maîtresse de la porte et pénètre à l'intérieur de la citadelle. Les combats se déroulent autour de la mosquée du Vendredi. Les deux camps utilisent le pétrole et le feu . Bientôt, tous ceux qui se trouvent à l'intérieur périssent brûlés.

50000 prisonniers rachètent leur liberté en versant 200.000 dinars de rançon.

La ville est prise, pour beaucoup, il aurait fallut des années; pour Gengis Khan, 6 jours ont suffit pour qu'il puisse venir à bout de Samarkande.

Articles annexes :

Autres Batailles de la "Campagne du Kharesm" :


- Siège et Prise de Gurgendj, 1221(Campagne du Kharezm).
- Siège et Prise de Bamiyan, 1221 (Campagne du Kharezm).
- La Bataille de l’Indus, 24 novembre 1221(Campagne du Kharesm).
- Bataille de Perwan(Campagne du Kharezm).
Che Khan, votre humble serviteur
Image