Logo Yourte                              

Crochet de tension


Les accessoires de l'arc : Flèches, carquois, carquois d'arc et autres sujets.

Modérateurs: Tammo Djasa, Alokhan, Che Khan

Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1017

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 08 Déc 2016, 13:17

Crochet de tension

Crochet de tension :

Le 07 juin 2013, via ma boite mail, je reçois ce message :

Bonjour.
Je suis ethno-archéologue et membre de la MAFSO (Mission Archéologique Française en Sibérie Orientale).
Nous menons depuis 2004 des fouilles sur les tombes gelées de Yakoutie (XVe-XVIIIe siècles). Je suis
notamment chargé de l'étude du mobilier découvert dans ces tombes. Parmi ce mobilier en parfait état de
conservation figurent des selles et des harnachements de chevaux, arcs, flèches,carquois, couteaux,
palmes...etc
Nous recherchons des spécialistes de ces régions et des steppes en général pour nous aider à mieux comprendre ce mobilier.

Merci de me contacter si vous êtes intéressés

Michel PETIT
Conservateur en Chef
Chargé de Mission CNRS



Bien qu'étonné et un peu intimidé, ma réponse est immédiate et affirmative (bien entendu) et ce même si la période concernée est un peu postérieur au Moyen Age.

Je reçois alors par mail , de sa part, un premier rapport, établi en 2012.

Le rapport étant fort intéressant et fort complet, je dois bien avouer que j’en apprends plus que ce que je ne pourrais l’aider.

Néanmoins, après quelques échanges de mails, principalement sur l'archerie, nous ‘remarquons’ qu' un objet de fouille qui se trouve dans le rapport pose quelques questions qui restent ouvertes.

Il s’agit d’un petit crochet métallique que les Yakoutes actuels présentent comme un ‘crochet de tension” (c’est à dire, un crochet qui servirait à bander un arc !!!) mais sans plus d’explications.

Michel Petit et moi-même décidons de se concentrer sur ce fameux crochet afin d’en savoir un peu plus.

Après quelques recherches sur internet et dans ma documentation personnelles, je découvre que le même type de crochet a été découvert dans des tombes sarmates.

En effet, Iaroslav Lebedynsky, dans son ouvrage sur les Sarmates, page 89 nous montre des crochets qu'il défini comme des "crochet de carquois" trouvé dans des tombe de Kara-Oba (kazakhstan et Starryié-Kiichki (Russie).
Mais il précise :"crochets de suspension - si c'est bien là leur usage" et donc, je constate qu’il n’est pas certain de l'usage et qu'il suppose dque c'est un crochet destiné à suspendre un carquois (ou un carquois d'arc).

Plus intéressant encore, je trouve une autre description d’un crochet similaire chez les Huns.

Il s’agit de Michel Kazanski, dans son ouvrage “Les Armes et les techniques de combat des guerriers steppiques du début du Moyen Age (Huns et Avars)”.

Michel Kazanski décrit ces crochets comme des "crochets de carquois".

Personnellement et pour avoir fais un peu d'équitation, ce type de crochet pour suspendre un carquois à la ceinture alors que l'on est à cheval en plein galop me parait peu sûr.
Je reste donc dubitatif, mais, j'ai des réserves à contredire des spécialistes !!!

Néanmoins, si je suis de plus en plus certain que ce type de crochet ne servait pas à suspendre le carquois à la ceinture et que dés lors l'hypothèse de son utilisation pour bander un arc semble se préciser, je n’arrive pas à imaginer la façon de s’en servir.

- Avec une fausse corde ?
- Sans fausse corde ?
- Comment et à quoi fixer le crochet ?

Je tient au courant Michel Petit de mes découvertes et de mes réflexions qui me pousse à continuer mes recherches.

Je décide alors de me concentrer sur les différentes manières de bander un arc.

Je découvre, un peu par hasard, une technique turque qui utilise une sangle tournée autour de la taille.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=BVPs9zRASfU[/youtube]
Source de la vidéo : ce site -> Turkish Fligh Archery

J’en conclu que cette technique pouvait être adaptée avec un crochet attaché à une ceinture.

J’envoie le résultat de mes recherches à Michel Petit qui est séduit par la proposition

Le 06 juillet 2013, alors qu'il est en mission en Sibérie, Michel m'envoie ce mail :

Je pense comme toi que ce type de crochet n'a rien à voir avec des attaches de
carquois. Ton hypothèse me paraît la bonne d'autant plus que Ivan Gogolev,
un collègue yakoute avec qui j'ai discuté de notre problématique a fouillé en 1991
à Oucten Alaas une sépulture dans laquelle un objet de même type a été découvert
accroché par une lanière de cuir de 15cm sur le devant de la ceinture du défunt.
D'autre part, j'ai rencontré un vieux chasseur de fourrures (né en 1923 !) qui m'a indiqué
que son grand père, qui, à l'époque, n'avait pas les moyens de s'acheter un fusil, chassait encore
à l'arc traditionnel et disposait d'un crochet de ce type pour tendre son arme, mais il a été
incapable de m'en expliquer le mode opératoire.


Il me propose de me faire parvenir la copie du crochet qu’il a fait réalisé par un artisan afin que j’essaye la technique en situation réelle.

Je reçois donc le fameux crochet et me met à expérimenter le technique en question.

Le crochet :
Image



Il s'agit de bander l'arc à l'aide d'une fausse corde, elle même, tenue par le crochet qui est lui-même fixé à une ceinture ordinaire.
Je dois bien avouer que je ne suis pas absolument convaincu de la technique que je trouve compliquée et relativement risquée.

Je l'essaye en premier lieu avec mon arc n°2 :

C'est un petit recurve coréen de marque "samik" (45 livres à 28 pouces d'allonge).
De fabrication moderne, il y une forme inspirée des arc à double courbure traditionnel coréen mais avec un type de poupée moderne (et sans siyiah).

Image
Arc débandé

Image
Arc bandé

Je réussi sans mal à bander l'arc avec le crochet.

Ensuite avec mon arc n°1 :

Il est de fabrication et de conception moderne :

Image
Arc débandé
Image
Arc bandé

Sans grand résultat


Puis avec mon arc n°3 :

Il fait 45 livres à 26 pouces d’allonge et ressemble plus aux arcs yakoutes que l'arc n°2

Image
Arc débandé
Image
Arc bandé

Mais avec celui-la, je n'ose pas aller jusqu'au bout de la manipulation, craignant de casser mon arc dans l'opération.

Je photographie et filme l’expérience avec l'arc n°2 afin d' envoyer mes résultats à Michel Petit.

Le crochet fixé à une ceinture :
Image

Je commence à bander l'arc en utilisant une fausse corde (ici la sangle en couleur noir et bleue). La (vrai) corde a déjà été fixée à la première encoche (ici celle de droit sur la photo) :
Image

Image

L'arc est en tension suffisante pour placer la (vraie) corde dans la seconde encoche :
Image

Je détend la fausse corde, l'arc restant bandé par la (vraie) corde :
Image
Image

Il suffi de faire l'opération inverse pour débander l'arc.

Mes conclusions perso sont que même si cette manière de bander un arc me semble compliquée, c'est néanmoins possible par quelqu'un habitué à cette technique.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1017

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 08 Déc 2016, 20:11

Crochet de tension

Rapport de l'expérience :

Le petit rapport que j'ai envoyé à Michel Petit aprés mes trois essais :


Essai d’utilisation d’un « crochet de tension » :

La technique est de bander l’arc avec les pieds et avec une fausse corde (sangle).
La corde étant encochée préalablement à l’une des encoches.

Premier essai :

La sangle :

J’ai utilisé une sangle plate de fabrication moderne. Elle fait 25 mm de large.
(ce choix est justifié par l’utilisation de ce type de sangle sur la vidéo turque).

L‘Arc : j'ai utilisé mon second arc

L’arc fait 45 livres (à 28 pouce d’allonge)
De 114 cm de long en position débandé
De 118 cm de long en position bandé

Dans un premier temps et conformément aux informations reçues, j’ai utilisé le crochet en l’attachant sur ma ceinture ventrale avec une petite courroie en cuir.

Par deux fois, lors de la tension de l’arc avec les pieds, la courroie s’est déchirée.
Avant de faire le second essai, j’ai limé les bords intérieurs de l’orifice du crochet afin d’être certain qu’ils ne soient pas coupant (mais sans résultat).

J’ai donc abandonné le cuir pour utiliser un lacet.

Le lacet n’a pas lâché et la mise sous tension de l’arc a été réalisée sans problème.

Deuxième essai :

Sangle : même sangle

L’ Arc : j’ai utilisé mon premier arc.

L’arc fait 35 livres (à 28 pouce d’allonge)
144 cm en position bandé

J’ai compris assez vite qu’il était nécessaire d’allonger la sangle (entre les deux boucles) pour l’adapter à l’arc qui est légèrement plus long.

Vu la dimension de la poignée (de style moderne), il ne m’a pas été possible de positionner mes pieds de façon correct et je n’ai pas réussi à bander l’arc (malgré qu’il soit moins puissant que le premier).

Troisième essai :

Sangle : même sangle

L’Arc : J’ai utilisé mon troisième arc

Il fait 45 livres (à 26 pouce d’allonge)
146 cm en position bandé
C’est aussi le seul des trois qui possède des siyahs.

Ici aussi, j’ai du adapter la longueur de la sangle (entre les deux boucles).
Si j’ai réussi à tendre l’arc, je ne suis pas arrivé à le bander assez fort pour pouvoir y accrocher la corde tout seul (comme dans le premier essai).

En effet, les deux encoches se trouvant trop éloignées de moi, je n’avais pas l’amplitude nécessaire avec mes bras.

Pour y arriver, j’aurais du bander l’arc beaucoup plus fort (presque aussi fort qu’en position de tir).
Je dois avouer, que je n’ai pas osé pousser l’expérience jusqu’au bout, ayant peur de le briser.

Il utilisant une deuxième personne, il me semble qu’il était possible d’accrocher la corde à l’encoche.

Conclusion :

Si je suis arrivé à bander, seul, un arc avec la « technique du crochet », il faut préciser que cet arc était de petite dimension.

Concernant la courroie de cuir du crochet, celles en ma possession n’étaient sans doute pas assez solides (trop fine).
Dans les deux cas, la rupture s’est faite à l’endroit le plus fragile (c'est-à-dire à l’endroit du trou qui voit passer l’ardillon de la boucle).
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1017

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 10 Déc 2016, 22:38

Crochet de tension

Documentation complémentaire :

Avec l'aimable autorisation de Michel Petit

La photo du vrai crochet et du carquois :
Image
Source de la photo : Patrice Gérard (MAFSO).

Reconstitution :
Image
Source du dessin : aquarelle de christiane Hochstrasser Petit (MAFSO).
Che Khan, votre humble serviteur
Image

Retour vers Les Accessoires de l'Arc.

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.


Ravélo : Un site de balades à vélo
Anik : Le site d'une artiste peintre



                              Retour � l'accueil