Message 25 Jan 2015, 19:40

Extrait d'un traité militaire mamelouk du 14ème siècle.

Extrait d'un traité militaire mamelouk du XIVème siècle :

Ce texte est connu sous le nom de “Munyatu'l-Guzat” (Souhaits des guerriers de la foi).
C’est un manuel d'arts chevaleresque du XIVème siècle.

l’ouvrage était à l'origine écrit en arabe.
Il a été traduit à l'époque en “Mamelouk-Kipchak” (très certainement pour les Mamelouks d’Égypte d'origine kiptchak)
Traduit en anglais par Kurtulus Oztopcu (Sources de langues et littératures orientales 13, 1989).
Traduit en français par mes soins (soyez indulgent, cette traduction n'est pas parfaite, certains termes restant vagues).


La traité décrit l' utilisation de plusieurs types d'armes : épées, lances, arcs.
Il est divisé en 6 parties :

La première compétence : Monte du cheval
La deuxième compétence : En tenant la lance
La troisième compétence : Utilisation de l'épée
La quatrième compétence : Maintenir l'écran
La cinquième compétence : Tir à l'arc
La sixième compétence : Le jeu de polo

l’extrait ci-dessous concerne la cinquième Compétence : Le Tir à l'arc

Cinquième Compétence, Le Tir à l'arc (introduction) :

Si l'on apprend avec un arc de faible puissance, il convient également de tirer la même quantité de flèche avec un arc plus fort, afin d’apprendre avec l’un comme avec l'autre. Puis il faut aussi pratiquer avec la flèche à la crosse. D'abord avec un arc faible et ensuite avec une arc fort jusqu'à maîtriser parfaitement bien les deux.
Puis sortir dans un espace ouvert et pratiquer le tir sur une cible.
Tirez beaucoup jusqu'à ce que vous prenez ainsi que vous faites à la crosse, mais attention à ne pas perdre votre tir de précision.
La pire chose est d'essayer de tirer aussi bien que votre coup précédent. Si vous le faites, alors vous allez perdre votre tir de précision.

L'arc doit être en conformité avec la force de l’archer, de sorte qu'il sera en mesure d'utiliser son arc.
Il est également nécessaire que la longueur de la flèche soit en conformité avec l’arc.
L'arc doit également être en conformité avec la flèche. La longueur de la flèche est d'une extrémité de l'arc à l'autre, à l'exception de la poignée. Si la flèche est supérieure à l'arc, l'archer et souffre de nombreux défauts deviennent apparents. Si l'arc est plus long que la flèche, selon la mesure que je vous l'ai dit, la flèche tomber la poignée avant (l'arc) est entièrement dessinée, etc (l'archer) ne sera pas en mesure de tirer correctement. Son tirage aura l'air mauvais.

Sachez que la longueur de la flèche doit être aussi longue que le bras de l'archer et est aussi longue que la longueur qui l'archer est capable de dessiner. L'arc doit être aussi long que la flèche. Il faut connaître la longueur de la flèche d'abord et ensuite obtenir un arc en fonction de cela.
La poignée de l'arc doit être de huit longs doigts. Cette longueur de poignée est meilleur que toutes les autres. L'épaisseur de la poignée doit être en conformité avec la main de l’archer.
Si elle est trop mince, il doit envelopper quelque chose autour d'elle.
Dans ce sujet, il y a beaucoup de choses à dire (), nous avons mentionné que ce qui était nécessaire et nous n'avons pas mentionné le reste, en disant que dans ce chapitre, une chose est suffisant, qu'il faut faire que notre livre ne soit pas trop long pour que celui qui le lit et il ne sera pas en détresse. Nous avons abrégé certains de ses excès. Et Dieu seul sait mieux.


Chapitre sur le type d'arc à utiliser :

Ce chapitre concerne le type d’arc qui est (utilisé) pour tirer sur les gens dans les endroits élevés et les forteresses. Un tel arc devrait avoir un membre (une branche) plus grande que l’autre et pointe à la longueur nécessaire pour que, quand il tire sur un haut lieu d'un étage inférieur, la force du membre inférieur sera plus lorsque la flèche est délié. L'arc avec laquelle vous tirez vers le bas d'un endroit élevé devrait avoir un membre supérieur court et pourboire.
Tous les autres arcs doivent avoir deux membres ( branches) égaux. Mais les membres supérieurs et des conseils des arcs ordinaires doivent toujours être supérieure à leur plus bas (jambes et conseils). La flèche passe-devrait être à mi-chemin de l'arc aussi. Le « nocking-point » de la chaîne doit également être comme ça aussi. Et c'est tout.

Chapitre sur la flèche :

Ce chapitre concerne la flèche. Les archers (experts) ont divergé sur les qualités de la flèche. Certains d'entre eux ont dit que «la longue flèche est bonne», et certains ont préféré la flèche courte. Mais ils ont tous affirmé que la longue flèche quitte l'arc plus lentement, et la flèche courte quitte l'arc plus rapidement. Ils ont revendiqué en tant que tel. Et c'est tout.

Chapitre sur l'attaque de forteresses :

Au cours d'une guerre, si vous souhaitez tirer sur des ennemis qui se trouvent dans une forteresse tout en restant à la base, vous devriez rester derrière votre bouclier tout en tirant avec l'arc. Quand vous apportez l'arc à pleine allonge, levez la main vers le haut (vers votre adversaire) et puis tirer. Et c'est tout.

Chapitre sur le tir à la guerre depuis une forteresse :

Si vous souhaitez tirer du haut d'une forteresse sur les gens qui sont à la base de la forteresse, suivre de près votre adversaire, déplacez la pointe inférieure de l'arc de votre côté droit, tenir l'arc à travers et tirer vers le bas. Courber le dos un peu, maintenez la flèche (qui est tiré à l'arc) entre vos deux jambes et tirer.
Méfiez-vous de ne pas tirer d'un endroit dans une guerre, mais plutôt marcher d'un endroit à un autre, regarder votre adversaire, puis tirer et c'est tout.

Chapitre sur le “dessin” de l'arc :

Ce chapitre concerne la façon de “dessiner” l'arc. Le principe de tirer à l'arc est que vous devez dessiner votre sourcil et vous devez passer votre index sur votre moustache parce que les maîtres archers l'ont recommandé en tant que tel. Vous devez attirer la corde de l'arc à votre moustache et maintenir sur ce point d'ancrage.
Lorsque vous “dessinez,” vous ne devriez pas lever la main vers le haut.
Il faut également savoir que le temps d'attente lorsque l'arc est en pleine allonge est le temps de compter jusqu'à cinq. Vous devriez faire une pause pendant un nombre de cinq. Certains (des archers experts) ont dit que vous devez retenir et (alors) de presse (la flèche) avant votre visage et les yeux deviennent rouges.
Le temps d'attente minimum (à la position pleine allonge) est de compter jusqu'à trois, mais la meilleure façon est de garder le silence jusqu'à compter trois et tirer, et c'est tout.

Chapitre sur tirant des flèches courtes avec un guide :

Ce chapitre concerne la façon de tirer des flèches très courtes à travers le creux d'un guide.
C'est une bonne habileté de tirer sur les gens dans les hautes forteresses ou sur des gens qui sont loin et pour beaucoup d'autres choses.
En raison d'une flèche courte et légère celle-ci se déplace sur une longue distance (environ mille archines et même plus, disent-ils).

La longueur de la flèche à utiliser avec un Navak (flèche-guide) est une “durée” et la longueur de la tête est de quatre doigts.
Ils tirent également ce type de flèche au Khorasan et ils l'appellent “aus” dans leur langue.
La grosseur de sa tête est inférieure à un clou. Le guide de la flèche porte le nom de “Nazil”.
Ce guide est réalisé en de nombreuses matières. Il est fait d'un mince roseau, le roseau persan ou d’une branche de saule et des arbres lumineux et doux semblable à ces derniers. Il devrait être plus épais qu’un fouet. Sa longueur doit être aussi long que la longueur de la flèche ordinaire (ou) deux doigts de plus. Ouvert de son côté autant que le tiers de celui-ci. Ses deux côtés doivent se plier vers l'intérieur, de sorte qu'il ne permettra pas à la flèche de sortir. Ensuite, mettre une bande de cuir sur elle et la mettre sur votre doigt.
Ensuite, mettre la flèche à l'intérieur du guide et encocher.
Dessinez-le pendant que vous dessinez une flèche dans l'arc.
Lorsque vous "dessinez", maintenez votre poignet, du bras et avant-bras droit, comme si elles sont toutes un os. Lorsque vous photographiez la première flèche, mettre en pause un peu (de temps) que votre main est sur votre épaule, puis tirer. Après cela, ne pas s'arrêter.
Les musulmans ont inventé la flèche dans le creux d'un guide. Il a une étrange histoire. Il a été dit qu'une personne appelée Tabari avait raconté cela. Et c'est tout.

Chapitre sur le tir à l’arc à partir d'un cheval au galop :

Il dispose de plusieurs grâces.
Ce chapitre concerne la façon de tirer des flèches à cheval. Il a beaucoup de choses gracieuses. Il est nécessaire que vous devriez avoir un bon cheval.
J'ai décrit avant le cheval qui est bon pour le tir.
Lorsque vous souhaitez démarrer à apprendre à tirer à cheval, vous devrez commencer avec un arc de faible puissance et une flèche qui est bonne pour cette compétence.
Puis ériger cinq “barcas” (cibles) qui se suivent les uns les autres. La distance entre chacun d'entre eux devrait être quarante archines.
Ensuite, prendre cinq flèches, monter votre cheval rapide et tirer ces flèches les unes après les autres.
Lorsque vous devenez bon à tirer sur cette distance, il faut la diminuer de trente archines par “barcas”.
Puis chaque fois réduire la distance entre les “barcas” comme ça, jusqu'à ce que la distance est de “sept étapes”.
Lorsque vous devenez aussi habile à cela, essayez de tirer rapidement.
Ce “sept étapes” est la limite à cette pratique.
Ensuite, vous faite l’exercice d'une autre manière, c'est-à-dire trois “barcas” sur votre gauche et deux “barcas” sur votre droite. vous venez tirer d'abord à ceux qui sont sur votre gauche, puis à celles qui sont sur votre droite, si vous le pouvez.
Lorsque vous devenez habile aussi à cela, vous reprenez l’exercice avec un arc de forte puissance et tirez avec lui de la même façon que vous aviez fait avec un arc faible. Une fois que vous avez perfectionné votre tir précis, à partir de là vous pourrez tirer avec précision partout dans le monde, c'est-à-dire en temps de guerre et dans les hippodromes. Dès lors, vous n'aurez pas peur des flèches.

De la manière de tenir ses flèches :

Prenez dix flèches qui se prêtent à cette pratique. Tenez cinq d'entre elles avec la “main d'arc” (celle qui tient l’arc) et les cinq autres entre les cinq doigts de l’autre main (main de corde).
Commencer à tirer les flèches de la main de corde puis, prenez les flèches à côté de la poignée et insérez-les entre vos doigts, puis tirer sur eux comme avant. Ces flèches doivent être minces, de sorte qu'elles se logent entre vos doigts pendant que vous tirez. Et Dieu seul sait mieux.
Che Khan, votre humble serviteur
Image