Page 1 sur 1

Batu Khan, Fils de Djotchi (1205 - 1255)

MessagePublié: 04 Nov 2005, 23:31
par Che Khan
Batu Khan (1205 - 1255)

Le Grand-Père de Batu Khan est Gengis Khan
Le père de Batu Khan est Djotchi.
Les Frères de Batu Khan sont : Orda Khan, Berké Khan et Shaïban.
Les Fils de Batu Khan sont : Sartaq, Tutukan, Ulaqtchi

Historique :

Batu Khan est le 2ème fils de Djotchi.

Le problème de parenté lié à son père restera un handicap pour la carrière de Batu Khan. Il aura plusieurs conflits avec ses cousins et sera écarté des positions importantes à la cour des Khans.

En 1227, à la mort de son père, Batu, reçoit en héritage tout le Kiptchaq occidental qui s'appelait la "Horde Blanche" (Aq Ordoo), mais en réalité il était le chef suprême de toutes les tribus mongoles du patrimoine de Djotchi.

En 1235, Batu, qui plus tôt avait dirigé la conquête de la Crimée, est affecté à l’armée de Subotai pour démarrer la "Campagne de Russie". (voir Bataille de Sit et Siège et Bataille de Kiev).

Batu en est le chef officiel, mais Subotai est commandant militaire de l’expédition. Ils sont accompagnés d'autres princes mongols : Möngke , Baïdar et Qada’an

En 1241, les Mongols entament la "Campagne d'Europe" et envahissent l'Europe centrale en trois groupes. Un groupe attaque la Pologne, le second passe par les Carpates et le troisième suit le Danube.
Les Mongols s’enfoncent en Europe de l’Est. Ils sont victorieux à la bataille de Chmielnik, le 18 Mars 1241, à la Bataille de Legnica, le 9 avril 1241 et à la Bataille de Mohi, le 11 avril 1241 . Rien, ni personne, ne semble pouvoir les arrêter.

Heureusement pour l'Europe, le grand Khan Ogodaï décède en Mongolie. La conquête est reportée (peut être pour que chacun puise assister à la succession et défendre ses intérêts, peut être parce que troupe et chevaux ont besoin de se reposer)

Comme Batu est potentiellement un candidat à l’élection et qu’il est en conflit avec Guyuk (le fils d’Ogodaï), il décide prudemment de rester en Europe et de se créer son propre Khanat.

En 1242, il va établir son campement principal à Sarai sur le cours inférieur de la Volga .
Ce campement finira par devenir une ville et la capitale de son Khanat.

Il réunit sous son autorité les tributs de la "Horde Bleue" et celles de la "Horde Blanche" et prend le titre de « Khan de la Horde d'Or », expression mongole (sir-A ordoo).
Sir-A Ordoo (Sir-A = jaune) désignait primitivement la résidence du grand khan mongol de l'Asie.

Il projette de reprendre la campagne vers l’Europe, mais il meurt en 1255 et le khanat passe à son fils, Sartak.

Sartak se rends auprès de Möngke Khan afin d'avoir son approbation pour sa succession. Il meurt dans des circonstances inconnues pendant le voyage de retour et c'est le frère de Batu, Berke (3 ème fils de Djotchi), qui va reprendre la place de Khan.


De tous les Khanats mongols, c’est celui de la ‘Horde d'Or’ qui va régner le plus longtemps imposant une longue vassalité au royaume de Russie.

* Remarque :

- L'ulus de Batu a été appelé le flanc droit : Aq orda (Horde Blanche), tandis que l'Ulus de Orda a été appelé le flanc gauche, Kök orda (Horde Bleu).

Selon le Tarikh-i Dost Sultan écrit par Ötemish Hajji au Khorezm dans les années 1550, l'ulus de Batu était officiellement connu sous le nom de "Horde Blanche du Seuil or", celui d'Orda sous le nom de "Horde bleu du Seuil de l'argent" et celui de Shibam de "Horde Grise du Seuil en acier".

Malheureusement, les termes de "Horde Blanche" et "Horde Bleu" posent un problème et provoquent une énorme confusion.
Curieusement, dans les sources secondaires modernes leurs significations sont généralement inversés.

Dans ce site, nous nous conformerons à la terminologie d'origine, à savoir "Horde blanche" pour l'Ulus de Batu et "Horde Bleu" pour l'Ulus d'Orda.

A noter également que les Arabes et les Perses communément appelent l'Ulus de Batu par le nom de "Khanat de Kiptchak".
Les Perses évoquent les steppes Kiptchak comme le "Dasht-i Kiptchak".