Page 1 sur 1

La Bulgarie

MessagePublié: 17 Déc 2006, 00:10
par Yousouf Ben Fida
La Bulgarie

Cet article concerne l'histoire des territoires de la "Bulgarie Actuelle".

Les fouilles à Varna sur la mer Noire mirent à jour en 1972 l'existence d'une des plus anciennes civilisations de l'Europe (5e millénaire av.J.C.), contemporaine de celle de l'Asie Mineure et de l'Anatolie et disparue pour des raisons inconnues.

Les Thraces, les plus anciens habitants du territoire bulgare actuel, laissèrent de nombreux tumuli où l'on trouve des trésors remarquables portant l'empreinte des grandes civilisations des peuples de l'Antiquité qui avaient envahi le territoire thrace entre la fin du VIIe et les dernières décennies du Ve s. av.J.C. : les Grecs dont les comptoirs Sozopol, Messemvria (Nessebar), Odessos (Varna) apparurent sur la mer Noire, les Macédoniens et les Romains.

La première source écrite dans lequel on rencontre le nom " Bulgares " est une chronique romaine anonyme de 453. Bulgare viendrait de traduction du verbe turk " boulg " qui veut dire " melanger ", au sens de 'personne d'un autre peuple'.

De nouveaux envahisseurs, apparentés aux Huns, partent des rives nord de la mer Caspienne.

En effet, vers 679, un groupe de tribus bulgares (peuple de tradition cavalière et nomade), dirigées par Asparoukh, refusant de devenir vassal des Khasars, passe le Danube et occupe la région.

Celui-ci fait reconnaître son autorité aux Slaves, plus nombreux, en échange de son concours contre l'Empereur Constantin IV. Après sa victoire, en 681, Asparoukh se trouve donc à la tête des tribus proto-slaves.

Au début, l'aristocratie guerrière bulgare règne en s'appuyant sur les chefs (knias) de ces dernières. Elle en place les structures d'un pouvoir central dont on ne sait pas grand chose.

Cependant, sur le plan culturel, les Bulgares finissent par être assimilés aux Slaves (plus nombreux). Bientôt, Les Proto-Bulgares abandonnent leur langue turque pour adopter celle des Slaves et la fusion complète entre les deux éléments ethniques est symbolisé par la conversion de ce premier royaume bulgare au Christianisme, au IXe siècle et à l'instigation de Boris Ier (852–888).

Ainsi, si la Bulgarie et les Bulgares actuels doivent leur nom à ce peuple, la langue bulgare actuelle, une langue slave, ne conserve que quelques mots provenant de la langue des premiers khans bulgares.

Le premier état bulgare créé par le Khan Asparoukh durera trois siècles et demi et verra son apogée sous le règne de Siméon Le Grand (893-927).
Pliska, puis Preslav à partir de 926, furent promues capitale (681-1018). Le règne de Siméon Ier (893-927), fils de Boris Ier qui prit le titre de tsar, fut exceptionnellement glorieux.

Le royaume s'agrandit considérablement (de la mer Adriatique à la mer Noire), et sa nouvelle capitale, Preslav ( siège du patriarcat de la nouvelle Église bulgare), devint une cité que ses monuments et son école littéraire rendirent prestigieuse, et un des centres de diffusion de la culture byzantine parmi les Slaves balkaniques, dont les Serbes, et jusqu'à la Russie de Kiev.

Puis, l'empire bulgare s'affaiblit et, en 971 le basileus Jean Tzimiscès envahit la capitale et annexa la plus grande partie du territoire. Le tsar Samuel (991-1014) tente de recréer un grand Etat en Macédoine, autour d'Ohrid, mais l'empereur byzantin Basile II, dit le Bulgaroctone («tueur de Bulgares»), mène une guerre longue et impitoyable.

En 1014, après avoir pris l'armée bulgare par surprise et fait un grand nombre de prisonniers, il en fait aveugler 14.000 et les renvoya, non sans avoir pris soin de ne faire qu'éborgner un homme sur cent afin qu'ils puissent guider leurs malheureux compagnons. Le tsar Samuel mourut de stupeur à la vue de ce terrible spectacle.

De 1018 jusqu'en 1185, la Bulgarie redevint partie intégrante de l'Empire byzantin et fut soumise à une intense grécisation, religieuse et culturelle, accompagnée de l'établissement d'ethnies non slaves : les Kiptchaq (peuple türk nomade) le long du Danube, les Valaques jusqu'en Macédoine, et des Juifs et des Arméniens à Thessalonique et dans la région.

En 1186, l'empire byzantin s'affaiblit. Les bulgares se révoltent autour de deux boyards (féodaux) : Assen et Petar. C'est le début du second royaume bulgare qui a pour capitale Veliko Tirnovo.

Les frères boyards Théodore-Pierre et Asen fondent alors la dynastie des Asénides.
La puissance de la Bulgarie culmine sous Jean II Kalojan Asen (1197-1207) qui s'illustre en capturant le nouvel empereur de Constantinople, Baudouin de Flandre, et qui reconstitue l'Etat bulgare d'autrefois en lui donnant un débouché sur la mer Egée, puis sous Jean III Asen II (1218-1241).
La vie artistique redevient brillante (fresques de Bojana, églises et palais de Tcrnovo) mais l'invasion des Kiptchaq puis des Mongols, en 1240, et les rivalités entre nobles finissent par affaiblir le pouvoir.

En 1285, la Bulgarie doit faire face à un retour offensif des Mongols qui envahissent de nouveau le pays. Georges Ier Terter doit se reconnaître leur vassal, donner sa seconde fille comme épouse à Tchaka, le fils de Nogaï, un général et condottiere illustre de la “Horde d'Or” et envoyer son fils Théodore Svetoslav comme otage cette fois ci à la cour du Khan. L’impuissance de Georges Ier Terter provoque le démembrement du pays car plusieurs boyards se proclament indépendants.

Suite à leur invasion, les "Mongols" établissent un Khanat puissant : la "Horde d'Or". la Bulgarie est théoriquement vassalisée.

En 1292, Nogaï, intervient dans les Balkans et place Smilets, un de ces boyards qui s'étaient proclamé indépendant, comme Tsar de Bulgarie.


Tchaka participe avec son père et ses frères à la guerre contre [url=http://forum.peuplescavaliers.be/viewtopic.php?f=150&t=1219]Toqto'a[/ur], le nouveau Khan de la Horde d'or.
En 1299, Nogaï est tué dans un combat sur les rives du Dniepr dans le sud de la Russie.
Tchaka échappe à la mort et fuit avec son beau-frère, Todor Svetoslav.Ils envahissent la Bulgarie et occupent Tarnovo en chassant la veuve du Tsar Smiletz (mort l’année précédente).

Tchaka se fait élire "Tsar de Bulgarie" avec l’appui tacite des partisans de Todor Svetoslav.Mais les troupes de Toqto'a entrent en Bulgarie et assiègent la ville de Tarnovo.

Sentant le 'vent tourner', Todor Svetoslav trahi rapidement son beau-frère et monte lui-même sur le trône. Il fait emprisonner puis étrangler Tchaka et envoie sa tête coupée en guise de gage de soumission à Toqto'a.



Après une période de gloire économique et culturelle sous le règne de Ivan Assen II, l'état bulgare se désagrège à nouveau . En 1396, l'empire des Türks Ottoman s'empare du pays, semant terreur et dévastation.

S'ensuivirent cinq siècles d'asservissement par les Türks Ottoman (1396-1878).

Image
Bulgarie actuelle

La Bulgarie

MessagePublié: 09 Fév 2007, 12:59
par Yousouf Ben Fida
Dynasties Bulgares


- Costrun, prince de Bulgarie 603-635. (dynastie bulgare).

- Koubrat (ou Kubrat), prince de Bulgarie 635-642. (dynastie bulgare).

- Bezmer (ou Bayar L'Inlassable ou Le Riche), prince de Bulgarie 642-644. (dynastie bulgare).

- Kourat (ou Koufrat), prince de Bulgarie 644-679. (dynastie bulgare).

- Mocrus, prince de Bulgarie 679-681. (dynastie bulgare).

- Asparoukh (ou Isperik), prince de Bulgarie 681-702. (dynastie bulgare).

- Terbelis o(u Tarbagl ou Tervel) prince de Bulgarie 702-718. (dynastie bulgare).

- X prince de Bulgarie 718-725. (dynastie bulgare).

- Sevar, prince de Bulgarie 725-740. (dynastie bulgare).

- Cornes (ou Comers) prince de Bulgarie 740-756. (dynastie bulgare).

- Vinech prince de Bulgarie 756-762. (dynastie bulgare).

- Télésis (ou Télentzas ou Télech), prince de Bulgarie 762-765. (dynastie bulgare).

- Sabin prince de Bulgarie 765-767. (dynastie bulgare).

- Umar (ou Romar), prince de Bulgarie 767-767. (dynastie bulgare).

- Toktu prince de Bulgarie 767-772. (dynastie bulgare).

- Pagan (ou Pagen ou Magan), prince de Bulgarie 772-772. (dynastie bulgare).

- Téléric (ou Tséric), prince de Bulgarie 772-777. (dynastie bulgare).

- Cardan (ou Cordane ou Kardam), prince de Bulgarie 777-803. (dynastie bulgare).

- Krum (ou Crem), prince de Bulgarie 803-814. (dynastie bulgare).

- Doucom (ou Dukum), prince de Bulgarie 814-815. (dynastie bulgare).

- Ditzeng (ou Ditsen ou Tsoc ou Dizewg), prince de Bulgarie 815-816. (dynastie bulgare).

- Mortagon (ou Omortag Khan), prince de Bulgarie 816-831. (dynastie bulgare).

- Baldimir (ou Malomir ou Malamir), prince de Bulgarie 831-836. (dynastie bulgare).

- Presijan prince de Bulgarie 836-852. (dynastie bulgare).

- Saint Boris I,puis Michel I, prince de Bulgarie 852-889. (dynastie bulgare).

- Vladimir prince de Bulgarie 889-893. (dynastie bulgare).

- Siméon I Le Grand prince puis 917 tsar de Bulgarie 893-927. (dynastie bulgare).

- Pierre I tsar de Bulgarie 927-969. (dynastie bulgare).

- Boris II tsar de Bulgarie 969-971. (dynastie bulgare).

(de 971 à 976 il n'y a pas de tsar de Bulgarie).

- David co tsar de Bulgarie 976-987. (dynastie bulgare).

- Roses (ou Roisej ou Moses), co tsar de Bulgarie 976-987. (dynastie bulgare).

- Samuel I co tsar de Bulgarie 976-987, puis tsar de Bulgarie 987-1014. (dynastie bulgare).

- Aaron co tsar de Bulgarie 976-987. (dynastie bulgare).

- Gabriel Radomir tsar de Bulgarie 1014-1015. (dynastie bulgare).

- Jean Vladislas Bladistchlabus tsar de Bulgarie 1015-1018. (dynastie bulgare).

( de 1018 à 1073 il n'y a pas de tsar de Bulgarie).

- Constantin Bodin tsar de Bulgarie 1073-1075. (dynasties de Serbie).

( de 1075 à 1185 il n'y a pas de tsar de Bulgarie).

- Pierre II tsar de Bulgarie 1185-1187 et 1196-1197. (dynastie des Asénides).

- Jean Asen I tsar de Bulgarie 1187-1196. (dynastie des Asénides).

- Kalojan tsar de Bulgarie 1197-1207. (dynastie des Asénides).

- Boril Strez tsar de Bulgarie 1207-1218. (dynastie des Asénides).

- Jean Asen II tsar de Bulgarie 1218-1241. (dynastie des Asénides).

- Kaliman I , tsar de Bulgarie 1241-1246. (dynastie des Asénides).

- Michel II Asen tsar de Bulgarie 1246-1257. (dynastie des Asénides).

- Kaliman II tsar de Bulgarie 1257-1258. (dynastie des Asénides).

- Michel tsar de Bulgarie 1258-1258. (dynastie des Rurikides).

- Constantin Asen tsar de Bulgarie 1258-1277. (dynastie de Némania).

- Ivajlo tsar de Bulgarie 1277-1279. (dynastie de Némania).

- Jean Asen III Mytzes tsar de Bulgarie 1279-1280. (dynastie des Asénides).

- Georges Terteres I tsar de Bulgarie 1280-1292. (dynastie bulgare).

- Smiltzes (ou Smilets ou Smilech), tsar de Bulgarie 1292-1298. (dynastie de Némania).

(de 1298 à 1299 pas de dynastie).

- Tchaka tsar de Bulgarie 1299-1299.

( de 1299 à 1300 pas de dynastie).

- Théodore Svetoslav tsar de Bulgarie 1300-1321. (dynastie bulgare).

- Georges Terteres II tsar de Bulgarie 1321-1323. (dynastie bulgare).

- Voislav tsar de Bulgarie 1323-1323. (dynastie bulgare).

- Michel III tsar de Bulgarie 1323-1330. (dynastie bulgare).

- Etienne Chichman II co tsar de Bulgarie 1330-1331. (dynastie bulgare).

- Nada co tsarine de Bulgarie 1330-1342. (dynastie de Némania).

-Jean III Alexandre Asen co tsar de Bulgarie 1331-1342, puis tsar de Bulgarie 1342-?, puis co tsar de Bulgarie ?-1354, puis tsar de Bulgarie 1354-1365. (dynastie bulgare).

- Michel Asen co tsar de Bulgarie ?-1354. (dynastie bulgare).

- Jean Strajimir roi de Vidin 1365-1396. (dynastie bulgare).

- Jean Chichman III roi de Tirnovo 1365-1393. (dynastie bulgare).

La Bulgarie

MessagePublié: 20 Déc 2014, 11:13
par Che Khan
Che Khan et la Bulgarie.


Le personnage fictif de Che Khan que j’incarne en “Reconstitution Historique” se situe entre 1318 (date de sa naissance) et 1380 (date à laquelle nous perdons sa trace).

Che Khan n'aurait donc, pas pu rencontrer Nogaï, Tchaka et Toqto'a
Par contre, Houch Khan (autre personnage fictif de l'Ordoo du Corbeau Rouge et Grand Père de Che khan) aurait très bien pu les rencontrer.

Je vous invite à découvrir la suite de cette rencontre dans le petit historique de ‘l’Ordoo du Corbeau Rouge’ que j’ai écrit sans aucune prétention et qui est disponible ICI.