Logo Yourte                              

La Moldavie


Modérateurs: Che Khan, Alokhan, Georgy Koudiyar, Yousouf Ben Fida

Avatar de l’utilisateur

Conseiller et Diplomate

Messages: 19

Inscrit le: 17 Déc 2006, 00:00

Localisation: Au Grand Conseil

Message 15 Juil 2007, 20:20

La Moldavie

La Moldavie


Une grande partie de l'histoire de la Moldavie se confond avec celle de la Roumanie. Son origine vient de l'ancienne Dacie habitée par les Daces ou Gètes, un peuple indo-européen apparenté aux Thraces.

L’antique Dacie était plus étendue que la Roumanie et la Moldavie actuelles. Elle englobait l’Olténie, la Transylvanie, une partie de la Hongrie, et s’étendait des Carpates au nord jusqu'au Danube au sud, et du Dniestr à l'est jusqu'à la Tisza à l'ouest.

Le royaume de Dacie est attesté dès le IIème siècle av J-C. La région est ensuite soumise par l’empereur Romain Trajan après deux campagnes appelée guerres daciques (entre 101-102 et entre 105-107). La région sera érigée en province romaine (appelée Dacie).

La domination romaine ne dure qu’un siècle et demi. En effet, les Goths chassèrent les Romains en 256 et ceux-ci abandonnent totalement la province en 275 . Par contre la présence romaine aura des conséquences permanentes. Les habitants de cette province se romanisèrent, se christianisèrent et continueront à parler le latin.

Ensuite, pendant près de mille ans, la Dacie est envahie par les vagues successives des Goths (III-IVème siècles), des Gépides (IV-Vème siècles), des Huns (IV-Vème siècles), des Avars (VI-VIIème siècles), des Slaves et des Bulgares (VII-IXème siècles).

La dernière des grandes invasions sera celle des Mongols (1241). La population dace se réfugie dans les montagnes des Carpates ainsi qu’en Transylvanie, où elle conservera ses traditions et la langue néo-latine, enrichie cependant d'un important apport lexical d’origine slave, surtout entre les VIIème et Xème siècles. Ces Daces contribueront à la formation de quelques variétés néo-latines dont le daco-roumain, l'istro-roumain, le mégléno-roumain et le valaque (ou aroumain).

A cette époque , le territoire de la Moldavie aura une frontière commune avec le côté le plus occidental du khanat de la “Horde d’Or’.

En 1359, Bogdan Ier fonde la première Principauté moldave indépendante . Les puissants voisins, hongrois et surtout polonais, dont la suzeraineté est reconnue par les princes moldaves aux XIVème et XVème siècles, se livrent à une intense lutte d’influence.

Etienne le Grand (1457-1504) est toujours associé à l’apogée de la Principauté de Moldavie, et nombreuses sont les rues portant son nom encore actuellement.
Il obtient des victoires sur les Hongrois et les Ottomans et est appelé par le Pape Sixte IV “l’Athlète du Christ” .

En 1426, la principauté de Moldavie chasse les Génois de la "Bessarabie" , développent les ports et fortifient les citadelles. C’est à cette époque que Moncastro prend le nom de Chetatya-Albe.

Cependant, très vite, l’Empire Ottoman exerce une véritable domination et ce n’est que sous la contrainte que les Moldaves acceptent de payer le tribut à l’Empire Ottoman en 1492.

Malgré les révoltes menées par les figures populaires de Jean le Terrible (1572-1574) et de Michel le Brave (1593-1601), prince de Valachie et de Moldavie, la Moldavie redevint vassale des Türks et est gouvernée par des Hospodars ou vaivode (gouverneur de province turque nommé pour trois ans) roumains, choisis par le sultan, puis, à partir de 1711, par des Hospodars grecs (issus du Phanar, quartier grec d'Istanbul). Ils achetaient leur poste à prix d'or et se dédommageaient ensuite en exploitant honteusement leurs sujets moldaves.

Désirant se soustraire à la domination des Türks Ottoman, les Moldaves se tournent peu à peu vers l’Empire russe. Ce dernier, en dépit de sa volonté de gagner les mers chaudes et les détroits, demeure cependant encore en retrait et est battu par les Turcs en 1711. Au XVIIIè siècle, le Nord de la Moldavie est incorporée à l’Empire autrichien, sous le nom de Bucovine (1774).




La Moldavie moderne

Aujourd’hui, la république de Moldavie est un petit État de 33 700 km² ( la Belgique = 30 527km²) situé au sud-est de l’Europe, bordé au nord, à l’est et au sud par l’Ukraine, et à l’ouest par la Roumanie.

C’est le Prout, un fleuve frontalier qui sépare la Moldavie (à l’est) de la Roumanie (à l’ouest). La partie orientale de la Moldavie comprend une petite bande (appelée la Transnistrie), entre le Nistru (ou Dniestr) et la frontière ukrainienne. Le pays est complètement enclavé entre la Roumanie et l’Ukraine, sans accès à la mer Noire et avec un débouché de moins d’un kilomètre sur le Bas-Danube. La capitale est Chisinau (appelée auparavant Kichinev). C’est aussi la ville principale du pays, qui comptait environ 676 000 habitants en 1991. Les autres villes importantes sont Tiraspol (184 000 habitants) et Tighina (162 000 habitants).

Image
Moldavie actuelle
Yousouf Ben Fida, Conseiller et Diplomate de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'.
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1021

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 27 Jan 2013, 13:23

La Moldavie

La Bessarabie :

À l’origine, ce territoire était habité par les Thraces Tyrgètes (le fleuve Dniestr est l’antique Tyras), appelés aussi Daces (voir Dacie, Carpes et Costoboces).

Des tribus germaniques (les Bastarnes) s’installent parmi les Tyrgètes (voir Gètes).

On y rencontre aussi des Indo-Européens de la steppe : Scythes, Sarmates, Roxolans, Iazyges.

L’Empire romain rattache le sud du pays (rives du Danube et le littoral de la mer Noire) à la province de Scythia Minor (actuelle Dobrogea ou Dobroudja).

Les Huns traversent le pays au II ème ap J-C siècle.
Alaric, roi des Wisigoths, y naît.
Tribus Slaves, nomades Goths, Iazyges et autochtones Valaques s’y mélangent.

Des Scandinaves (varègues) viendront également s’y installer au Xème siècle.

La régions sera également sous les dominations successives de divers peuples türk et mongols: Avars, Khazars, Petchenègues, Kiptchaq (Coumans) et Mongols de la “Horde
d’Or” (Tatars).

Après 1328, les rives de la mer Noire jusqu’au Dniestr sont contrôlées par la Valachie.

La population majoritaire est de langue valaque latine et de religion chrétienne (orthodoxe, rattachée à l’exarchat de Vicina).

Les bouches du Danube et les rives de la mer entre le Danube et le Dniestr sont alors nommés Basarabia (Bessarabie) du nom de la dynastie régnante en Valachie.

Au sein de la Principauté de Moldavie (fondée au début du XIVème siècle), la Bessarabie (territoire compris entre les fleuves Prut et Dniestr) est très exposée aux raids des Mongols de la “Horde d’Or”.

Elle est défendue par des citadelles élevées face aux principaux gués du Dniestr (Hotin, Soroca, Tighina, Moncastro) et par des fortins échelonnés à l’intérieur du pays.

La région est divisée en tinuturi (comtés). De nombreux monastères fortifiés complètent le dispositif.

Entre 1359 et 1789, la région subi près de 200 raids mongols (tatars). la plupart sont repoussés mais 28 de ces raids parviennent à contourner ce réseau de défense et à piller certains villages.

Image
Carte de la Bessarrabie.
Che Khan, votre humble serviteur
Image

Retour vers Pays d'Europe de l'Est

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour � l'accueil