Message 03 Mars 2013, 14:08

Les Mongols et le Judaïsme

Les Mongols et le Judaïsme


Il n’y a pas de source indiquant que les Mongols se soit converti au judaïsme. Et si convertion il y a eu, elle sont restées confidentielles.

Par contre, si la présence des juifs demeure discrète en Extrême-Orient au temps de la domination mongole, elle ne le fut pas en Asie centrale et en Iran.

La principe mongol qui garantissait la “liberté de culte” permit aux Juifs de pratiquer leur religion sans problème.

Ainsi, de nombreux juifs, riches commerçants, lettrés, polyglottes, souvent savants, en relation avec leurs coreligionnaires du monde entier, purent se mettre en avant et être désigné à des postes importants dans l’administration mongole.

L'un d'entre eux, Sa'ad al-Dawla, médecin d’Arghun Khan, parvint à gravir tous les échelons et tint pratiquement le pouvoir dans le khanat des Il-khans (Mongols d’Iran).
Il sera ministre des finances d’Arghun Khan de 1289 à 1291.

Il en profita pour placer ses parents et tous ceux qui partageaient sa foi à des postes de confiance.

les Juifs s’implantèrent si bien en Iran que, même lors des persécutions, il fut impossible de les déloger jusqu'à la chute de la domination mongole, et peut-être plus tard.

Ils étaient également particulièrement nombreux dans le Khanat de la “Horde d'Or”, et notamment à Saraï.
Banquiers, changeurs et médecins, ils se rendaient indispensables par les moyens financiers dont ils disposaient, leur habileté à manier l'argent, le réseau international qu'ils avaient établi avec leurs coreligionnaires des autres régions du monde

Malheureusement pour eux, cela n'alla pas sans éveiller des jalousies et des haines. Les Musulmans dresseront des obstacles à leur ascension et les juifs devront parfois se convertir pour conserver leurs chances d'accéder au pouvoir.

Le célèbre Rachid al Din fait partie de ceux-là.

En Iran, la situation du judaïsme sera ébranlée par la chute de l’Il-Khanat mais semble encore florissantes au XIVème siècle.

Les juifs seront victimes de Tamerlan mais au même titre que les autres riches rançonnés dans les cités conquises.

PS : Parmi les “Peuples Cavaliers”, les Khazars furent les seuls à se convertir au Judaïsme.
Che Khan, votre humble serviteur
Image