Message 07 Jan 2008, 21:16

Les Karakhanides

Les Karakhanides


Vers 960 ap J-C, Satuk Bughra Khan, (Bughra = chameau étalon) en entraînant avec lui 200 000 tentes s'installe en Transoxiane.

Il fonde la dynastie qui porte le nom de Karakhanides et fait important pour l’histoire, il se converti à l’Islam.


On sait que les Karakhanides descendaient des flancs méridionaux de l'Altaï et nomadisaient autour de deux villes dont ils s'étaient rendus maîtres, Kachghar, à l'extrême ouest du Tarim, Balasaghun, dans le bassin du lac Balkach (Turkestan russe). Il est fort possible que ce peuple faisait partie de la grande confédération des Oghouz.

Ils sont donc les voisins d'une part de la civilisation ouïghoure, d'autre part d'une masse de peuples turcs nomades et notamment des Karluq de l'est du Balkach.


Leur culture de base devait entièrement relever du paganisme turc bien que des élites aient pu être civilisées par les Ouïghours.
Leurs noms dévoilent des mythes d'origine chamanique et totémique ( Bughra, l'étalon du chameau ou Arslan, le lion ).

Malgré le peu de renseignements, nous pouvons imaginer que les Karakhanides ont rallié à l'Islam, leurs vieilles croyances, créant une synthèse en adaptant l’ancienne religion à la nouvelle.
Par contre, les cadres de l'état furent constitués par des musulmans sunnites convaincus, animés par l'ardeur des néophytes et menant une vie austère.

Une partie de la population se sédentarise et forme petit à petit un royaume spécifiquement musulman et en même temps spécifiquement türk.

Ce royaume fut même une vitrine importante de la culture turque, de l'art turc et de l'histoire turque dans le monde musulman. Durant cette période des mosquées, des écoles, des ponts et des caravansérails sont construits dans les villes. Boukhara et Samarkande deviennent des centres commerciaux et culturels de premier plan.

En 992, sous le règne de Harun Ier (982 – 993), les Karakhanides prennent Boukhara aux Samanides. Sous le règne des ses successeurs, les Karakhanides achevèrent la conquête de la Transoxiane et le renversement des Samanides jusqu’en 999.


Si l’empire Karakhanide se développe il reste fortement décentralisé. En effet, c’est un système ‘féodal’ qui prédomine avec la présence de fief tenu par les clans.

Ce sytème fragilise l’empire et vers 1030, il se scinde en deux blocs, un bloc occidental en Transoxiane et un bloc oriental au Turkestan Oriental.

En 1074, les Karakhanides Occidentaux deviennent vassaux des Seldjoukides

En 1102, Les Karakhanides Orientaux attaquent les Seldjoukides afin de soumettre la Transoxiane. Cette campagne est un echec.

Dans les années 1130, le Kara Khitaï vasalise les Karakhanides Orientaux puis annexe la Transoxiane en battant les Seldjoukides.

Le Kara Khitaï sera ensuite absorbé par l’empire mongol de Gengis Khan au début du XIIIème siècle.

Image
Che Khan, votre humble serviteur
Image