Message 19 Oct 2005, 14:23

Tradition des gobelets à Toast

Tradition des gobelets à Toast


Hérodote décrit ainsi les toasts de fraternisation chez les Scythes:

"Quand les Scythes se lient par un serment, ils le font de cette manière. Ils versent dans une grande coupe de terre cuite du vin, et y mêlent du sang des contractants, qu'on a piqués avec une alène ou à qui on a fait avec un couteau une petite incision dans le corps; ils trempent ensuite dans la coupe un sabre, des flèches, une hache, un javelot; cela fait, ils prononcent d'abondantes formules religieuses; puis boivent du contenu de la coupe, tant ceux mêmes qui se lient par le serment que les plus distingués de ceux qui les accompagnent".

On a identifié des images de ces toasts sur plusieurs pièces de bijouterie scythe, en particulier sur un ornement de vêtement du kourgane de Kul-oba, où l'artiste a accollé les profils des deux buveurs tenant une 'corne à boire'. Ils sont positionnés de façon à ce que vus de face ils paraissent n'en faire qu'un.

Image
Source : catalogue de l'exposition 'L'Or des Scythes" présentée aux Musées royaux d'Art et d'Histoire à Bruxelles du 16/02/1991 au 14/04/1991.

Boire à la même coupe reste, encore aujourd'hui, un rite fort répandu en Extrême-Orient. Il signifie un signe de fidélité, d’engagement et d’appartenance.
Che Khan, votre humble serviteur
Image