Message 20 Avr 2012, 15:19

Tir à l’Arc chez les Türks

Tir à l'Arc chez les Türks

Parmi les exercices de tir à l'arc, nous pouvons citer deux types spécifiques, pratiqués par les Türks, le tir “Puta” et le “Jeu du Kabaq”.

Le tir de distance doit son nom à la cible utilisée appelée "Puta". C’est un tir entre 165 et 250 m de distance. La “Puta” est un coussin en cuir plat rempli de graines de coton et de la sciure dont la forme fait penser à une poire.

Il y avait des signes colorés et des cloches fixées sur la cible donnant un signal sonore lorsque la flèche touche.

Image
Source : collection du Musée militaire à Istanbul et révèle la taille de la puta de: 107 cm x 77 cm.

Cette distance était censée être la distance optimale des tirs visant l'ennemi.


Le tir à cheval était une autre discipline très populaire entre les XIVème et XVIIème siècle.
Lui ausi tirait son nom de la cible utilisée, le ‘Kabaq” .
En effet, le ‘kabaq’ désignait un légume, le plus souvent une courge (bien que d’autres objets ont également été utilisés).

La cible était attachée au sommet d'un haut poteau en bois. Le cavalier s’en approchait, au galop et tirait sur la cible lorsqu’il arrivait presque au pied du poteau.

Le “Jeu du Kabaq” n'était pas seulement un exercice liée à la guerre et réalisé par des soldats mais il était aussi un divertissement sportif pour démontrer ces compétences et pratiqué par des civils.

Image.........Image

A gauche, "Jeu du Kabaq" par un archer türk / à droite "Jeu du Kabaq" par deux archers mamelouks