Message 20 Mars 2009, 14:21

Le système clanique chez les Mongols

Le système clanique chez les Mongols

Une étude sur le système des clans mongols par Rodica Pop. Le texte est assez technique mais très intéressant.

Cliquez ici

Extrait :

Tout en appelant l’attention sur cette difficulté terminologique,et sur le fait qu’on a peut-être idéalisé le clan mongol d’autrefois, nous
reprendrons ci-dessous les différentes caractéristiques du clan dans sa forme médiévale, résumées d’après l’historien mongol D. Gongor 29 .

- Le clan (ovog) a un nom que portent les descendants du clan. Ces noms trouvent leur origine dans des surnoms, dans le mode de vie, dans des caractéristiques physiques ou autres de l’ancêtre. Le clan a un responsable, un aîné, et soutient ses membres orphelins ou pauvres. Il aide à constituer les biens donnés à une fille du clan à son mariage.
L’admission (par exemple dans le cadre d’un mariage) d’un étranger donne lieu à un rituel particulier.

- Le clan a un même feu-foyer (gal golomt negtej) originel. C’est le benjamin (otigin), terme qui signifie étymologiquement « roi du feu » qui en avait la garde et qui le perpétuait comme symbole de la lignée. Le feu-foyer était fortement respecté et objet de nombreux rituels ; l’anéantir était un crime comme d’anéantir le clan entier.

- Le clan se réunissait en assemblées (nijtijn xural cuglaantaj) lors desquelles ses membres élisaient ou destituaient les chefs (axlag),prenaient les décisions importantes concernant l’organisation de ses troupes (cereg bajguulax), la guerre ou la paix.

- Le clan avait ses propres chants de mariage (nijtijn xurim duu) et danses collectives, ses propres interdits (ceer xorigtoj).

- Chaque clan avait sa généalogie (udam sudar ou ugijn bi ≠ ig ) bien établie dont il s’enorgueillissait. La connaissance de sa propre généalogie conditionne
l’observation de la règle exogamique.

- Le clan avait ses objets de culte (ongon šüüten), ses étendards (süld tug ), son cri de guerre. Le clan Bordjigin auquel appartenait Gengis Khan avait comme esprit-emblème (süld) le faucon blanc

(lire sur ce site, l'article sur les étendards et autre bannières)

- Le clan avait son propre territoire (nutag) où résidaient ses membres et qui avait un rôle économique. Les campements 34 d’hiver et les pâturages appartenaient initialement à tout le clan (ils seront plus tard utilisés collectivement par le groupement (xot ajl) qui a succédé aux grands camps (xuree). Les tentes, chariots et outils étaient la possession des familles (ajl örx).

- Les clans avaient leur propre marque de bétail (im tamag)), devenue par la suite une marque de propriété privée du bétail

(lire sur ce site l'article sur les Tamga.
Che Khan, votre humble serviteur
Image