Page 1 sur 1

Ruy Gonzàlez de Clavijo, Ambassadeur( ? - ? )

MessagePublié: 01 Oct 2005, 22:27
par Che Khan
Ruy Gonzàlez de Clavijo ( ? - ? )


Ruy Gonzàlez de Clavijo, ambassadeur de Henri III roi de Castille, décrit à son retour en 1406, et avec une précision inégalée, l'itinéraire qu'il a suivi de Cadiz à Samarkande. Par mer jusqu'à Trébizonde, par voie de terre via Tabriz, Soultaniyè, Nichapour, Mecched, Balk, jusqu'à Samarkande où il conte par le menu son séjour dans la grande cité caravanière.

Il faut savoir que pour accompagner notre ambassadeur dans son périple, le roi désigna également, un moine dominicain, le frère Alonso Paëz ainsi qu'un capitaine de sa garde, Gomez de Salazar et onze écuyers et serviteurs.

Témoignage direct, précieux pour l'histoire que la relation de ce gentilhomme chrétien qui vit Tamerlan, s'entretint avec lui, dîna en sa compagnie, l'observa au milieu de sa cour fastueuse et de sa horde fidèle, contempla ses admirables réalisations architecturales.
Document de premier ordre, il est un apport essentiel à l'étude des voyages et des explorations de la fin du Moyen Age.

Le récit de ce voyage à été traduit par Lucien Kehren et évoque la navigation jusqu'à Constantinople et séjour dans cette ville. Le déplacement à cheval de Trébizonde à Samarkande, en passant par les villes étapes de la Route de la Soie, l'arrivée et le séjour de l'ambassade à Samarkande, l'accueil amical de Tamerlan, l'homme le plus puissant et le plus redouté de tout l'Orient.

Les fêtes somptueuses et les visites des palais et jardins, les rencontres avec des personnages extraordinaires, sont racontés avec un scrupule et une justesse dans les détails qui font de cette relation un des documents les plus remarquables de la fin du Moyen Age.

Image
Danseuses et musiciens à la cour de Tamerlan

Lucien Kehren a ajouté aussi l'épisode de la visite à Paris en 1402 de l'évêque de Sultanieh, porteur d'une lettre de Tamerlan au roi Charles VI (Archives Nationales) dans laquelle il déclare que "c'est par les commerçants que le monde prospère" !

La route de Samarkande au temps de Tamerlan (texte traduit de l’espagnol par Lucien Kehren)
Edition : Impr.nationale (collection : Voyages Et Decouvertes) disponible à la FNAC


Lucien Kehren, docteur ès sciences, a passé de nombreuses années à l'étranger, notamment au Brésil et au Portugal, comme chargé de mission de l'ONU. Membre de la Société asiatique et auditeur au cours de civilisation et littérature turques d'Asie centrale du professeur Louis Bazin à l'École pratique des hautes études.