Logo Yourte                              

La Selle


Tout sur son harnachement .

Modérateurs: Alokhan, Che Khan

Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 983

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon.

Message 28 Jan 2006, 15:53

La Selle

Introduction

C’est très probablement en Asie centrale, au cours du IIIème siècle Av J-C, que fut inventé la selle (ainsi que le mors et l’étrier). Ces innovations importantes et décisives permettrons au cavalier de réaliser des actions (au trot et au galop) qui lui étaient impossible avant.

Il est néanmoins très difficile, à ce jour, de dater et de déterminer l’identité des inventeurs de ces améliorations (chaque découvertes archéologiques nous en apprenant toujours un peu plus)

On peut, toutefois, constater que les Chinois avaient une grande avance sur l'Occident. Dès le IIème s av J-C, ils utilisaient déjà une selle à grand panneaux . Celle-ci excluant l'usage des jambes, le cheval était dirigé au fouet. Il est fort probable que leurs contacts avec les "Peuples Cavaliers" aient joué un rôle dans cette avance technologique.

Ce n’est que beaucoup plus tard que ces inventions furent introduites à Byzance puis en Occident (entre le Vème et le VIIème siècle). On peut penser que les Huns et les Avars ont contribué à cette introduction.

Les documents permettent de penser que c’est entre le IXème et le XIIème siècle que les plus grands progrès se sont accomplis et en premier lieu dans les harnachements servant au cheval de trait.

Les premières selles sont dite "selles souples". Elles se composent de coussins remplis de paille maintenus sur le dos du cheval par une sous ventrière et seront utilisées, entre autres, par la culture de Pazyryk (Scythe / Vème –IIIème s. av. J-C).

La selle rigide à armature bois apparaît dans le nord de l’Asie centrale au sein des confédérations Xiongnu et Xianbei vers la fin du IIème siècle ap. J-C.

Le modèle de base de la selle des steppes à armature bois est le type dit de "Koguryo".

A partir de l’époque mongole Khitan (924–1125 ap. J-C), la selle évolue dans deux directions.

Dans les steppes de l’Est et du Nord-Ouest, les bandes de l’arçon s’élevèrent tout en restant séparées par un espace d’une dizaine de centimètres de large sur le siège qui devait donc être recouvert d’un coussin.

Dans les steppes du Sud-Ouest, apparait la selle dite du "Khorezm", caractérisée par un arçon fait d’une seule pièce de bois avec pommeau proéminent et d'un troussequin incliné vers l’arrière dans le prolongement du siège.

Pour ceux qui veulent aller plus loin dans la connaissance : sur le site "Etudes mongoles et sibériennes " -> Riding horse tack among the cattle-breeders of Central Asia and Southern Siberia in the first and second millennia


Remarque :

- L'arçon est la partie avant de la selle.

- Le pommeau est la partie avant de l'arçon de la selle, sous laquelle le garrot doit pouvoir s'articuler librement. Le garrot est une partie très sensible du corps du cheval. La moindre gêne à ce niveau peut affecter la motricité entière de l'animal. La forme du pommeau est donc primordiale dans le choix d'une selle.

- Le troussequin est la partie arrière de la selle.

- Le siège est la partie où l'on s'assoit.

- Les étrivières sont les courroies de cuir qui supporte les étriers.

- La sangle est la courroie de cuir qui maintient la selle sur le dos du cheval en passant par dessous celui-ci (certaines selles sont tenues par 2 sangles).

Image
Dernière édition par Che Khan le 01 Mai 2008, 21:41, édité 10 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 983

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon.

Message 28 Jan 2006, 16:13

La Selle

Selle Magyar

Voici la photo d'un autre modèle de selle :

Image


C'est une selle d'inspiration Magyar réalisée par Grozer .

On peut y voir le système d'attache pour les étriviers (courroie de cuir tenant des étriers).
Dernière édition par Che Khan le 01 Fév 2006, 23:57, édité 2 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 983

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon.

Message 28 Jan 2006, 16:32

La Selle

Selle de Kassai Lajos

Voici les photos d'une autre selle concue pour le tir à cheval. Elle est réalisée par Kassai Lajos, un archer hongrois.

Image

Image



Elle est distribuée par - Edwin Gilbert, US

Source des photos : Horsebows.com

Site de Kassai
Dernière édition par Che Khan le 17 Mars 2006, 16:11, édité 3 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 983

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon.

Message 19 Fév 2006, 18:18

La Selle

Selle Tibétaine


Voici deux très belles photos de selles tibétaines. Comme on peut le voir, elles sont de conception presque identique aux selles mongoles.

Image
Si dessus : avec tapis de selle en cuir et étriers. Remarquez également la petite ceinture de grelots sur le devant de la selle.




Image
Source : photos de 'gallus Simensis' du forum de Webarcherie
Dernière édition par Che Khan le 15 Juin 2006, 21:15, édité 1 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 983

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon.

Message 15 Juin 2006, 21:05

La Selle

La Selle Mongole


Dés le VIIème siècle ap J-C nous trouvons des peintures du nord du Turkestan chinois nous montrant les cavaliers, étriers court et placés très haut au-dessus de leurs chevaux.
Cinq siècles plus tard, une peinture chinoise sur soie, de l'époque Yuan nous montre Gengis Khan à la chasse, placé très haut lui aussi au-dessus de sa monture.

Cette assiette du cavalier « juché » sur son cheval est une caractéristique de tous les cavaliers de la tradition équestre mongole.

On la retrouve jusqu'à notre époque en Mongolie, mais aussi au cours des siècles passés dans tous les pays des steppes du Nord, d'est en ouest, et même jusqu'en Hongrie (l’iconographie indienne, mongole, persane et magyar en témoigne).

Ces observations sur plus d’un millénaire nous donne l’explication de cette équitation : le cheval petit et léger est dominé par le poids du cavalier.

En effet, dans l'Antiquité, le cavalier sans selle écrasait le dos de son cheval et n'a pu réellement s'en servir au combat, sauf pour tirer les chars.
Avec une selle qui libère son dos par un siège très haut, et qui répartit le poids du cavalier par des bandes très longues, le vaillant petit poney, équilibré sur les épaules retrouve une locomotion normale. Stimulé par le fouet, il peut alors exprimer toutes ses qualités (endurance, résistance, rapidité, etc.).
Et c'est ainsi que ce petit cheval, ce poney mongol, devint l'un des meilleurs parmi les chevaux de guerre.

L'importance du harnachement dans un système équestre donné apparaît clairement dans ce cas.

Puisque la selle doit répondre parfaitement à l'usage qui lui est demandé, un usage qui est avant tout prévu pour le travail et pour la guerre, voici quelques caractéristiques :

- elle ne doit pas tourner quand le cavalier se déporte pour attraper une jument, pour combattre dans toutes les positions —> il y aura donc 2 sangles

- elle doit permettre au cavalier de se caler quand il faut retenir un cheval au bout de la urga par exemple —> elle est donc très creuse

- elle doit aussi lui permettre une grande mobilité de mouvement —> le pommeau et le troussequin sont recourbés, l'un en avant, l'autre en arrière.

- elle doit favoriser un équilibre facile quand le cavalier se met en suspension (pour le tir à l’arc par exemple)

Sa construction :

L'arçon est en bois léger (bouleau par exemple), constitué de 2 battes parallèles et très courtes. Le pommeau est formé d'une plaque en bois recourbé vers le garrot ce qui permet de se pencher facilement.
Le troussequin est recourbé vers l'arrière. Des petits quartiers protègent des boucles d'étrivières, alors que des grands quartiers , très longs, servent de protèges-sueur.
Il y a 2 sangles plates ( larges de 3 à 4 cm seulement) faites en crins de yacks tressés. La selle est recouverte de tissu directement cloué sur le bois. Il y a parfois un petit tapis de feutre rajouté sur le tout pour améliorer le confort du cavalier.

Elles étaient aussi, bien souvent, décorées de 'cabochons' en argent.

Image

Image
Source des 2 photos ci-dessus: e-mongol



Image
source de la photo : musée National, Frounzé / Kirghizistan
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 983

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon.

Message 19 Oct 2013, 13:52

La Selle

Ma Selle


Voici les premières étapes de la réalisation de ma selle. Celle-ci est en multiplex et me servira de modèle 'martyr' et de gabarit. Je pense fabriquer la version définitive en noyer ou en frêne.

Les 4 pièces sont découpées
Image

Les 4 pièces sont assemblées (collées et chevillées)
Image
On peut y voir les orifices servant au passage des étrivières

La selle vue de face avec la découpe pour le garot
Image

La selle vue de côté avec la pièce de cuir.
Image


Remarque : cette réalisation est un essai. L'avancement des travaux sera posté au fur et a mesure.
Che Khan, votre humble serviteur
Image

Retour vers L'Equipement du Cheval

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 visiteur(s)de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour à l'accueil