Page 1 sur 1

Les Buriyat

MessagePublié: 23 Jan 2010, 17:07
par Tammo Djasa
Les Buriyat (Bouriate)

Les Buriyat sont mentionné pour la première fois dans des écrits mongols de 1240 (L’Histoire secrète des Mongols).
A cette époque, ils sont un "Peuple Forestier" mongolophone vivant en Sibérie méridionale.

Ils sont englobé dans l’Empire Gengiskhanide dès le début de celui-ci. En effet, vers 1207, alors que Temudjin vient d’être proclamé grand khan des Mongols, il envoi sont fils aîné,
Djötchi, soumettre les tribus forestières vivant au nord de son territoire Campagne de Sibérie.

Parmi ces tribus forestières, on trouve également les Oïrats, les Kirghiz et les Tümet.

L’origine des “Buriyat” est incertaine.La mythologie propose un ancrage dans le temps.

L’ancêtre des “Buriyat” aurait vécu au temps où le territoire représentant la Bouriatie actuelle était connu sous le nom de “Bargoudjin Toukoum” (entre le XIIème et le XIVème s ap J-C).

Celui-ci aurait donné naissance à l’ensemble des tribus et des clans connus aujourd’hui.

Par ailleurs, la généalogie offre des hypothèses quant à l’origine du nom “Buriyat”.

Selon une première hypothèse,”Gour Bouria”, l’un des trois fils de Barga Bator, aurait donné son nom à l’ensemble des “Buriyat”.
T.B. Tsydendambaïev propose une alternative : le nom de Buriyat dériverait du nom Turc “Bure” ( loup) et représenterait le nom totémique de la tribu ou du clan.

Quoi qu’il en soit, le peuple buriyat est intégré dans l’empire de Gengis Khan et pour un long moment. Il participe, discrètement, à l'aventure Gengiskhanide et dès que celle-ci faiblit, ils reprennent, petit à petit, leur indépendance.

Les Russes les (re) découvrent vers 1609. Ils ont gardé leur identité culturelle et les Russes, qui les nomment "Bouriate", les décrivent comme une société structurée avec ses propres lois, sa propre version du bouddhisme mongol, ses rites et sa propre langue.

Leur territoire est annexé par la Russie à travers deux traités en 1689 et en 1728.

L'identité des tribus se voit consolidée sous l’autorité de l'état russe. D’authentiques tribus bouriates-mongoles ( Ekhirit-Bugalat, Khora, Khongodor) fusionnent avec d’autres groupes comme, les Oïrats, les Mongols Khalkha, les Toungouses (Evenks).

Malgré le fait qu’a partir du XVIIIème siècle le nombre de colons russes ait largement dépassé celui des indigènes, les communautés restent séparées. Ainsi, tel village sera à dominante bouriate, tel autre à dominante russe, préservant la conscience d’une identité “bouriate” à part entière.

Actuellement la population bouriate s'élève à 436 000 personnes.

C’est le plus important groupe ethnique minoritaire de Sibérie.

Ils sont principalement concentrés dans leur région d'origine, la République de Bouriatie.

La majorité d’entre eux vivent à et autour de Oulan-Oude, la capitale de la république. Certains, encore nombreux, vivent, plus traditionnellement, dans la steppe. .