Logo Yourte                              

Les Khitans


Dans cette rubrique, vous trouverez différents peuples mongolophone et apparentés

Modérateurs: Che Khan, Alokhan

Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1020

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 28 Sep 2005, 19:37

Les Khitans

Les Khitans

Introduction :

Kithan ou Qidan, peuple considéré comme mongolophone, les Khitans étaient un peuple d'Asie Orientale que l'on range aujourd'hui parmi les "Proto-Mongols" pour signifier qu'ils ont été l'une des composantes à partir desquelles Gengis-Khan bâtira l'empire Mongol

Peut-être étaient-ils les héritiers des Tong hou, comme le laisse penser une chronique chinoise, ou bien, peut-être aussi, à l'instar des Bouriates actuels, descendaient-ils des Sien-Pi.

Abel Rémusat rattachait les Khitans aux Toungouses d'où sont sortis les Djurtchet (dynastie Kin ou Jin) et les Mandchous.
Howorth (Journal of the Royal Asiatic Society, vol. XIII, p. 123) les considérait comme formés par les mélanges de Toungouses aborigènes et de Mongols conquérants.
Quoi qu'il en soit, il apparaît que l'identité Khitane s'est constituée progressivement au cours des premiers siècles de notre ère.

Néanmoins, c’est à partir de 907 Ap JC qu’un de leur chef, Yeliü Abaoji établi son autorité sur l’ensemble des tribus kithannes. il attaque les Kirghiz en 924, occupe la Mongolie, puis se retourne vers la Chine du nord et la Corée.

Il soumet les Djurtchet et fonde la futur dynastie 'Liao'. Il érige sa capitale àHuangdu puis par la suite à Shangjing en 918 "La Capitale Suprême" (actuellement en Mongolie-Intérieure). Devenant sédentaire, les Kithans, se sinisèrent en quelques générations.

C'est sous l'égide de l'empereur Yelü Deguang (alias Taizong) que l'Empire Liao sera proclamé en 947, à la toute fin de son règne.

Les batailles jalonnent alors l'histoire de ces cavaliers belliqueux issus des steppes. Yelü Deguang conquiert le Bohai (Corée du Nord) en 931, puis provoque la chute inéluctable des Tang en 936, ce qui lui permet l'octroi de terres comme le Shanxi avec la ville de Datong (qui deviendra l'une des capitales territoriales des Liao) et la région du Hebei (Pékin), dont il déposera justement la cour prisonnière lors du sac de la ville de Kaifeng

Mais, vers 1100, ils ne peuvent opposer de résistance à l’attaque de leurs anciens vassaux. En effet, poussé par les Song (Empire chinois du sud) les Djurtchet se révoltent et prennent leur place. ceux-ci fondent, à leur tour, une nouvelle dynastie, celle des Kin (Jin). Cette dynastie restera en place jusqu’à l’arrivée des Mongols qui la détruirons.

Après la conquête de l'État Khitan par les Djurtchet, une partie de la population immigre vers la région du lac Balkash, autour de la cité de Balagasoun. Ils fonderont un nouvel état que les auteurs persans feront connaître sous le nom de Kara Khitaï (ou khanat de Karakhitaï), c'est-à-dire des Khitans noirs.

Ils seront également englobés par les Mongols (en 1218) pendant le règne de Gengis Khan.

Image

La Sociète kithane :

La société des Kithans est une socièté féodale nomade.
La classe la plus base est composée d'esclaves privés de droits, prisonniers de guerre ou criminels condamnés à l'esclavage. Les peuples soumis doivent payer un impôt aux seigneurs sur la terre desquels ils vivent. Les eleveurs libres Khitans, plus favorisés, sont de plus en plus dépendant de leur seigneur au fur et à mesure que la féodalité évolue.

La classe supérieure est composée de seigneurs féodaux laïque et ecclésiastiques de la famille du khan ou de l'empereur.

A partir du Xème siècle, la population opprimée par le renforcement de la féodalité se révolte mais ces luttes, jugulées par les seigneurs, se confondent avec les querelles dynastiques et la société évolue peu.

L’Economie kithane :

Au VIIème siècle, l'élevage occupe la plus grande place dans leur économie. L'agriculture et l'artisanat se développent dans les siècles suivants, surtout dans les régions en contact avec la Chine.

Dans l'empire khitan du Xème siècle, les éleveurs libres sont exemptés d'impôts, mais doivent assurer le service postal. Seul les peuples soumis sont assujettis à l'impôt.

Au contact de la culture chinoise, les populations kithanes du sud de l'empire se sont sédentarisées et l'agriculture prend le pas sur l’élevage.
Les Khitans construisent des villes fortifiées, des palais, des routes et creusent des canaux d'irrigation.
Dernière édition par Che Khan le 16 Oct 2009, 11:44, édité 13 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1020

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 26 Nov 2005, 15:25

Les Khitans et l’urbanisation.

Les Khitans et l’urbanisation.


L’époque khitane de la Mongolie se situe donc entre le Xème et XIème siècle Ap JC.

Les Khitans installent leur capital dans la vallée de l’Orkon, reprenant la tradition des Xiongnu et des Ouïgours.

Ils vont orienter la Mongolie vers un nouvel axes de développement : l’urbanisation.

Le peuple khitan est constitué, alors, d’une moitié de nomades et d’une moitié de sédentaires.

Leur économie était donc très diversifiée. Le commerce et l’agriculture y tenaient une place aussi importante que l’élevage et la transhumance. Ils cultivaient l’orge, la fève, le pois. On trouvait des vergers de poiriers, mûrier et même des melons.. Ils filaient, brodaient et tissaient. Ils fabriquaient des céramiques, poteries et bijoux..

Les villes khitanes étaient édifiée par genre. Les unes pouvaient être purement guerrières et les autres centres économiques.. Elle étaient construites sur un plan rectangulaire avec des fortifications tout autour. Flanquée de 4 portes (une par côtés), deux rues principales convergeaient vers le centre découpant la ville en 4 quartiers.
Dernière édition par Che Khan le 04 Avr 2009, 19:30, édité 1 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Guerrier Keshig

Messages: 14

Inscrit le: 17 Déc 2006, 14:04

Localisation: A son poste de garde

Message 18 Nov 2007, 16:27

Dynastie Liao

La dynastie Liao (907-1125), aussi connue comme l'empire ou le royaume du Khitan, a été fondée par Yeliü Abaoji, dans les dernières années de la dynastie chinoise des Tang.

Connu au départ sous le nom d'empire du Khitan, c'est l'empereur Yelü Ruan qui adopte officiellement le nom de "Dynastie Liao" en 947.

Cette dynastie a été renversée en 1125 par les Djurtchet qui fonde la "Dynastie Kin" .

La dynastie Liao (Chine du Nord-Est) compta 9 empereurs :

- Yelü Abaoji (Taizu) de 916 à 926
- Yelü Deguang (Taizong) de 926 à 947
- Yelü Ruan (Shizong) de 947 à 951
- Yelü Jing ( Muzong) de 951à 969
- Yelü Xian (Jingzong) de 969 à 983
- Yelü Longxu (Shengzong) de 983 à 1031
- Yelü Zongzhen (Xingzong) de 1031 à 1055
- Yelü Hongji (Daozong) de 1055 à 1101
- Yelü Yanxi (Tianzuodi) de 1101à 1125

Image


En complément, voici un lien qui vous renvoi vers l'article concernant Yeliü Abaoji (901 - 926) Roi Kithan et fondateur de la "Dynastie Liao".
Khatchi Qan, guerrier keshig de l'Ordoo du 'corbeau Rouge'
Image

Retour vers Autres Peuples Mongolophones

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour � l'accueil