Message 29 Juin 2008, 15:39

Chronologie des Il-Khans (Mongols d’Iran)

Chronologie de la dynastie des Il-Khans (Mongols d’Iran)


La dynastie Il-Khan est le nom donné à la dynastie mongole fondée en Iran par l'empereur Hülegü Khan, fils de Toluy et petits-fils de Gengis Khan.

Hülegü est nommé "Il-Khan" (Il-Khan = Vice Roi) d’Iran au quriltaï de 1253. Il a beaucoup de projet a réaliser.

Il doit asseoir le pouvoir des Mongols et redresser l’économie de son khanat. Dans le domaine militaire, il va éliminer la secte des “Assassins”, étendre la conquête à l’Irak et à la Syrie (Liban,Israël, Jordanie et Syrie), lutter contre les Mamelouck d’Egypte (en vain).

A sa mort, Abaga khan continue la même politique. Il lutte contre les Mamelouck (toujours sans grand succès) et entre en conflit avec ses ‘cousins’ de la “Horde d’Or” dans le Caucase.

C'est sous le règne d'Abaga khan que plusieurs ambassades mongoles sont envoyées en Europe afin de conclure une alliance "franco-mongole".

Abaga khan décède le 1er avril 1282.

C’est le septième fils d’Hulegu Khan, Ahmad Tekuder, qui prend la succession. Sa conversion à l’islam est mal ressentie par les élites mongoles. En 1284, ses généraux le déposent et élisent à sa place, Arghun.

Arghun Khan reprend la politique d’Hulegu et d’Abaga. C’est pendant son règne que de nombreuses ambassades mongoles seront envoyées en Occident (Rabban Cauma et Buscarel, par exemple).

Arghun Khan décède en 1291. On élit son frère, Ghaïkhatu, pour lui succéder. Amateur de filles et de garçon, de vin et de bonne chère, il laisse le pouvoir réel à son premier ministre, un musulman. Les Mongols qui ont mis Ghaïkhatu au pouvoir s’en offusque. Ils le renversent et le font étrangler (avec une corde d’arc) le 21 avril 1295.

c’est son cousin germain, un certain Baïdu qui prend sa place. celui-ci est à nouveau favorable aux Chrétiens.

C’est alors qu’avec l’appui de l’Emir oïrat, Nauruz, un musulman fervent et ambitieux, Ghazan, le fils d’Arghun se révolte cotre Baïdu. Baïdu est arrêté et mis à mort le 5 octobre 1295.

Ghazan monte sur le trône du Khanat d’Iran et se converti à l’Islam. C’est un tournant important pour le Khanat car la conversion de Ghazan donne aux Musulmans un pouvoir plus important sur les autres religions.

Bien vite, celles-ci font l’objet d’attaques et d'interdictions. On détruit des églises chrétiennes, des synagogues juives, les pagodes bouddhistes.

Les exactions dégénèrent et Ghazan est obligé d’intervenir. La populace se révolte, Ghazan la réprime durement . Il décide de faire arrêter Nauruz. Nauruz se réfugie auprès du Malik d’Hérat mais celui-ci prends le parti des Mongols et livre Nauruz à Ghazan qui le fait exécuter sur le champ.

La situation rétablie, Ghazan va se consacrer au développement économique de son Khanat, à lutter contre ses voisins, les Djaghataï, la “Horde d'Or” et les Mamelouks et à essayer de conclure une alliance avec les Chrétiens d’Occident.
On peut considérer que son règne se révèle en définitive assez positif.

Ghazan décède en 1304.

C’est son frère, Oldjaïtu Khan qui monte sur le trône. Lui qui était né chrétien (baptisé Nicolas) se converti à son tour à l’Islam. Il fera campagne contre le Khan Djaghataïde, Esen Buga et continue l'œuvre de son frère. Sous son règne, le pouvoir des musulmans continue de grandir.

Oldjaïtu décède en 1316.

C’est son jeune fils, Abu Saïd Bahadur, qui n’a que 12 ans, qui prend sa place. La régence est contrôlée par le général Chupan (voir Dynastie des Chupanides).

Sous Abu Saïd bahadur , le “roi fainéant”, la société et l’état se décomposent.
À partir de 1317, l’état est plus musulman que mongol. En effet, malgré la présence de dirigeants mongols, le véritable pouvoir est aux mains de dirigeants musulmans.

Lorsque Abu Saïd meurt, assassiné, en 1335 et sans héritier direct, le pays sombre dans l’anarchie.

C’est la fin des Il-Khans

Liste des Il-Khans (Mongols d’Iran)

- Hülegü Khan (de 1256 à 1265)
- Abaga Khan (de 1265 à 1282)
- Ahmad Tekuder Khan (de 1282 à 1284)
- Arghun (de 1284 à 1291)
- Ghaïkhatu (de 1291 à 1295)
- Baïdu (1295)
- Ghazan Mahmud (de 1295 à 1304)
- Oldjaïtu Khan (de 1304 à 1316)
- Abu Saïd Bahadour (de 1316 à 1335)
Che Khan, votre humble serviteur
Image