Message 05 Avr 2013, 19:12

Les Mongols et L’Islam

Les Mongols et L’Islam


Avertissement :

Il y aurait beaucoup à dire sur le rapport des Mongols à l’Islam. Cet article n’a pas la prétention de traiter l’ensemble de ce sujet. Il s’agit donc d’une petite introduction
généraliste.

Introduction :

La première preuve de l'islam en Mongolie est daté de 1254, quand le moine franciscain Guillaume de Rubrouck visite la cour du grand khan Mongka à Karakorum . Il fête Pâques avec un chrétien nestorien dans une église et indique que la ville possède sept temples “idolâtres” (probablement des temples bouddhistes et taoïstes) et deux mosquées.

Les historiens datent l'arrivée de l'islam en Mongolie entre 1222 et 1254.

Pourtant, pendant de longues décennies, entre les Mongols et les Musulmans cela va être souvent des “je t’aime, moi non plus”.

En effet, comment concilier la chariat du yasaq. La ou le premier veut des ablutions rituelles dans les rivières, l’autre oblige un tabou pour ne pas souiller les eaux courantes.

Comment concilier l’égorgement des animaux, chez les Musulmans, avec la règle mongole de mise à mort sans faire couler le sang ?


L'Islam a également intéressé Gengis Khan, néanmoins, il continuera à suivre son culte du Tengri comme ses ancêtres l'avaient fait avant lui.

De nombreux Musulmans auront des postes élevés auprès des Khans mongols, que ce soit à la cour de Gengis Khan ou plus tard, chez les Mongols de Chine, chez ceux d’Iran et même dans le Khanat de la “Horde d’Or”.

Il n’est pas étonnant que, vers 1330 , trois des quatre khanats majeur de l' Empire mongol était devenu musulman, le Khanat de la “Horde d’Or”, l’Il-Khanat (Mongols d’Iran) et le Khanat de Djaghataï .


- Khanat de la “Horde d’Or” :

C’est Berké Khan, Petit-fils de Gengis Khan, qui se converti à l'Islam grâce aux efforts de Saif ud-Din, un derviche du Kwarezm.
D'autres dirigeants mongols doivent leur conversion à l'islam en raison de l'influence de leur épouse musulmane.

Le mamelouk d’Egypte, Baybars, a également joué un rôle important dans le rapprochement des Mongols de la “Horde d'Or avec l'islam .
Néanmoins, certaines traditions liées au chamanisme sont restées encrées dans les usages quotidiens, je pense par exemple à certains tabous concernant la yourte.

Encore aujourd’hui, les Tatars actuels sont toujours, en grande majorité, musulman mais pratique un islam peu orthodoxe. Par exemple, certains Tatars musulmans mangent du porc et très peu d’entre-eux suivent les règles du jeûne.


- Il-Khanat (Mongols d’Iran) :

En 1295, sous Ghazan Khan, l'islam devient la religion officielle de l'Il-khanat.

Nauruz, son premier Ministre, rend l’Islam obligatoire et interdit toutes les autres religions. Les églises chrétiennes, les synagogues et les pagodes bouddhistes sont détruites et incendiées, des prêtres sont persécutés et tués. Toute la population, même mongole, est obligée de porter le turban.

Ghazan, après avoir consolidé son pouvoir, craint que son premier ministre ne prenne trop d’importance et décide de l’éliminer. Nauruz et sa « clique » militaire doit s’enfuir et trouve refuge chez le gouverneur de Herat, Fakhr ed-Din. Mais Fakhr ed-Din refuse de l’aider et le livre à Ghazan qui le fait tuer.

La plupart des personnes en Iran à cette époque étaient des musulmans sunnites, mais la branche chiite de l'islam régnait dans certaines régions.

Le soufisme, la branche mystique de l'islam, a également obtenu une popularité significative et de plusieurs ordres vont acquérir une influence considérable.

- Khanat de Djaghataï :

Dans ce khanat, les Mongols ont poursuivi leur mode de vie nomade. Le bouddhisme et le chamanisme ont prospéré jusque dans les années 1350.
mais , en 1334, à la suite de la conversion de Tarmachirin Khanà l’islam, le khanat éclate en deux parties.
Au sud, la Transoxiane musulmane qui lentement se sédentarise.
Au nord, le Mogholistan (“Pays des Mongols”) qui restent nomades, fidèle aux traditions et fait sécession en mettant sur le trône, Djenkchi.

En 1347, Tughlug Timur, devient khan du Mogholistan.
En 1360, il restaure l’unité du Khanat en annexant le Sud et se converti à l’Islam.
(remarque : Il est aidé dans son combat par un homme qui va bientôt faire parler de lui, un certain Tamerlan).

- Dynastie Yuan (Mongols de Chine) :

La Dynastie Yuan adoptera le bouddhisme tibétain comme religion officielle mais la majorité des Mongols (et en particulier ceux qui ont continué à vivre en Mongolie) restent
fortement liés au chamanisme.
Même si les Musulmans sont très nombreux , vivent et travaillent dans le Khanat des “Mongols de Chine” et même si la religion musulmane est tolérée (comme toutes les autres religions), celle-ci restera périphérique.
Qüyildar, Chaman de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image