Message 27 Juil 2006, 14:32

Mon Casque

Mon Casque

Le plan de départ de ce casque est inspiré du modèle dit de ‘Spangenhelm’ dont voici un exemple en dessin.
Image
Ce modèle est déjà connu dans l’antiquité mais va perdurer pendant le moyen âge en Europe de l’est et en Asie centrale.

Afin de m’approcher des modèles asiatiques (Chine, Tibet, Mongolie), je décide de lui donner une forme générale hémisphérique (plutôt que conique).

J’y ajoute ensuite un accessoire en pointe à son sommet et un nasal.
Ces deux accessoires, plutôt d’inspiration “Europe centrale”, confère à mon casque une identité plus réaliste par rapport à son propriétaire sensé faire partie des troupes de la ‘Horde d’Or’.

Il est réalisé en cuivre et en fer, garni de cuir à l’intérieur. Les différentes pièces le composant sont rivetées. La pointe est ‘soudée’ à l’étain.

Sur cette enluminure, on visualise les deux cavaliers équipés de casque de type ‘Spangenhelm’. Un des casques à un camail en anneaux de mail, l'autre est à nasal.

Image
source : le Shâh Nâmeh ou Livre des rois **(voir explication en bas de page)


- Le casque :

Vue de face :

Image

Vue de profil :

Image


- Le "couvre nuque :

J'ai réalisé un "couvre nuque" constitué par plusieurs couches de tissus et de feutre :
Image

Vue de face :

Image

Vue de profil :

Image

Vue arrière :

Image


- Le casque complet :

Dernier ajout, la protection en maille qui vient au dessus du "couvre nuque" :

Vue de profil :

Image

Vue arrière :

Image

- Le casque / détail :

Deux petites pièces permettent de chaque côté du casque de piquer une plume servant à la décoration :

Image

Image


- Le casque porté en "situation" :
Image......Image
Photo prise par ma fille, à la Fête Médiévale de Louvain-la-Neuve, organisée par la MDH(Maison de l'Histoire), dans le cadre du "Kot à Projet" des étudiants en Histoire de l'UCL (Université catholique de Louvain-la-Neuve) - 26 mars 2014


Remarque : Lors de manifestations médiévales, je tire à l'arc presque toujours en le portant. Son nasal ne me gène absolument pas pour la visée et la corde de l'arc ne s'est jamais accrochée à lui.

NB : Quelques modifications ont été réalisées début 2013. Les photos antérieures à cette date montre le casque dans son ancienne version.



**Le Shâh Nâmeh ou Chah nameh ou encore Shâhnâmeh ou Livre des rois en persan, est un poème épique, retraçant l'histoire de l'Iran (Grand Iran) depuis la création du monde jusqu'à l'arrivée de l'Islam, en plus de 60 000 distiques, écrit aux alentours de l'an 1000 par Ferdowsi.
Les premiers manuscrits illustrés du Shâh Nâmeh datent de la période mongole (Dynastie des Il-khanide).
Il s'agit du "Shâh Nâmeh Demotte" (du nom du libraire parisien qui le dépeça au début du XXe siècle) est l'un des manuscrits les plus connus et les plus étudiés des arts d'Islam.
Riche de plus de 180 illustrations, ce grand codex (58 cm de haut) fut dépecé au début du XXe siècle, et vit ses pages dispersées dans différents musées occidentaux.
Le musée du Louvre à Paris en conserve trois, le Metropolitan Museum of Art de New York et le Freer Gallery de Washington, quelques autres. Ce manuscrit pose de nombreux problèmes de datation, car il ne comporte pas de colophon conservé.
Ils auraient pu nous renseigner sur les identités du mécène et du calligraphe, ainsi que l'année et le lieu de production.
Les spécialistes pensent que l'ouvrage aurait été fabriqué en 1330, à la demande du vizir Ghiyath al-Din, fils de Rashid al-Din (1247-1318).
Les enluminures de ce manuscrit décrivent des cavaliers équipés comme les "Mongols d'Iran" fin XIIIème, début XIVème siècle.
Che Khan, votre humble serviteur
Image