Message 21 Août 2008, 20:07

Les Tabghatch (ou Türk T’o-Pa)

Les Tabghatch (ou Türk T’o-Pa)


Peuple turcophone, vivant à l’origine près du lac Baïkal.

On les nomme Tabghatch et "T'o-Pa" (chez les Chinois)
A la fin du IVème siècle ap J-C, leur souverain, T’o-pa Kouei conquiert le Chan-si et le Ho-pei.

En 422, ils conquiert Lo-yang, la capitale et fondent la dynastie des ‘Wei’ qui régnera en Chine du nord jusqu’en 534 ap J-C.

Bien vite, ils se sinisent, deviennent sédentaires et perdent leur caractère nomades. Par contre, leur rapide aptitudes à se civiliser font d’eux de véritables défenseurs de la civilisation chinoise contre les autres peuples nomades.
En effet, ils réussiront à contenir les Jouen-Jouen et à chasser un groupe Xiongnu du Kan-sou.

Dès 452, ils se convertissent au Bouddhisme. On verra même l’un de leur dirigeant, T’o-pa Hong Ier renoncer au trône et se faire moine pour prouver sa grande piété.
Son petit-fils, T’o-pa Hong II, en fera une religion d’état.

En 534, la dynastie éclate en deux branches : les Wei de l'Ouest (Xi Wei), en Chine du Nord-Ouest (trois empereurs) et les Wei de l'Est (Dong Wei), en Chine du Nord-Est (un seul empereur).

Les Tabghatch finiront par être complètement absorbés par la société chinoise mais leur cent cinquante ans de domination marquera la Chine tant sur le plan politique que militaires.

Les Tabghatch régnerons sur le "Royaume Tuyuhun" de 329 à 663 ap J-C.

En 1028 (ap J-V) un noble Tabghatch sera également le fondateur de l'Empire tangut (Si Xia).
Empire qui donnera pas mal de tracas à Gengis Khan.
Che Khan, votre humble serviteur
Image