Message 30 Déc 2014, 22:34

Les Türks Danichmendides

Les Türks Danichmendides

Les Türks Danichmendides ou Danishmendites donnent encore un bon exemple sur les mécanismes qui font et défont des "peuples" issus de "Peuples Cavaliers".

Ils donneront naissance à une dynastie turque éphémère convertie à l'islam, qui a régné aux XIe et XIIe siècles, sur une partie de l'Anatolie, au moment des premières invasions turques par les Grands Seldjoukides.

Certes, Gazi Ahmed Bey, son fondateur est türk mais fait-il partie d'un clan issus des « Türks Seldjoukides » ?
ou fait-il partie d'une des nombreuses tribus Oghouz (comme le sont les « Türks Seldjoukides) ?

Après la défaite des Byzantins à la Bataille de Manzikert, Gazi Ahmed Bey se voit s'attribuer la mission de conquérir l’Anatolie au profit des Seldjoukides.

Il s‘empare de la région des fleuves Kizilirmak et Yesilirmak.

Il est surnommé Danichmend (l'instruit) parce qu’il avait été enseignant chez les Turkmènes et sera le premier « Danichmendides »

En 1086, lorsque le sultan des « Seldjoukides de Roum » décède, Gazi Ahmed peut renforcer son pouvoir.

Avant 1097, il s’empare de Niksar puis il profite des luttes intestines entre les émirs d’Anatolie pour étendre ses propres domaines. Il participe à la lutte contre les croisés aux côtés de Kılıç Arslan Ier (voir la Bataille de Dorylée).

Au mois d’août 1100, il fait prisonnier le prince Bohémond Ier d’Antioche. En 1103, il conquiert Malatya.

Mais la relation avec Kılıç Arslan Ier, dont il est censé être le vassal, devient tendue.

Kılıç Arslan Ier libère Bohémond sous prétexte de santé.

Il s’ensuit une guerre entre les « Seldjoukides de Roum » et Gazi Ahmed qui est tué en combat d'un coup de lance

En 1107, Kılıç Arslan Ier profite du décès de Gazi Ahmed pour prendre Malatya mais Kılıç Arslan Ier meurt la même année.

Gümüstekin Gazi qui a succédé à son père se trouve mêlé aux querelles de successions parmi les Seldjoukides, il prend le parti de son gendre Mas`ûd Ier et participe à son couronnement à Konya en 1116.

En 1127, Gümüstekin Gazi prend la ville de Kayseri et d' Ankara, ce qui fait des Danichmendides les princes les plus puissants d’Anatolie.

En 1131, Il combat les Arméniens en Cilicie et contraint le roi Léon Ier à se soumettre. Il acquiert ainsi un prestige tel auprès du calife abbasside de Bagdad Al-Mustarchid que celui-ci lui attribue le titre de "Malik".

Gümüstekin Gazi meurt en 1134. c'est son fils "Malik" Mehmed Gazi qui lui succède.

Mehmed Gazi poursuit le combat contre les croisés et contre les rois de Petite-Arménie. Il meurt en 1142.

Les querelles autour de sa succession provoquent l’éclatement le royaume et celui-ci est partagé en trois.

Son premier frères, Yağıbasan règne sur Sivas, son second frère, Aynüddevle règne sur Malatya et Elbistan et son fils, Zünnun règne à Kayseri.

Le sultan Kılıç Arslan II ( Seldjoukides de Roum) va profiter de cette division.

Après la mort de Yağıbasan, il intervient dans les affaires de la branche de Sivas à plusieurs reprises et prend Kayseri en 1169.

Zünnun revient au pouvoir à Sivas avec l’aide de l’émir de Syrie, Nur ad-Din (l'oncle du célèbre Saladin). C’est alors qu’il prend le titre de « Nâsir al-Dîn. »

La mort de Nur ad-Din en 1174 laisse le champ libre à Kılıç Arslan II qui tue Zünnun et s’empare de son royaume.

À Malatya, le dernier Danichmendide ne règne plus que comme vassal des Seldjoukides jusqu’en 1178.

Les Danichmendides suivants se mettent au service des Seldjoukides qui vont dominer l’Anatolie pendant le XIIIème siècle avant d'être, eux-même, vassalisé par les Mongols d'Iran (Il-Khanat).
Che Khan, votre humble serviteur
Image