Logo Yourte                              

Les Khazars


Dont l'une des nombreuses familles Türk a fondé la Turquie actuelle.

Modérateurs: Che Khan, Alokhan

Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1020

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 28 Sep 2005, 19:34

Les Khazars

Les Khazars

Peuple 'tucophone'

Introduction :

Le royaume des Khazars a disparu de la carte du monde et aujourd'hui beaucoup de personnes n'en ont même jamais entendu parler. Mais, à son époque le royaume khazar (Khazarie) était une puissance majeure de cette région.

L'Empereur Byzantin et historien, Constantin Porphyrogénète (913-959) enregistra dans un traité sur le Protocole de Cour, que des lettres adressées au Pape à Rome et de la même façon celles à l'Empereur d'Occident, avaient un cachet d'or valant deux 'solidi' attaché à elles, tandis que les messages au Roi des Khazars exigeaient un cachet valant trois 'solidi'. Autrement dit, il a été clairement compris que les Khazars étaient plus puissants que l'Empereur d'Occident ou le Pape.

Le pays des Khazars était stratégiquement placé au passage entre la Mer Noire et la Caspienne, agissant comme un tampon protégeant Byzance contre les invasions par les Bulgares, les Magyars, les Pètchenègues et plus tard les Vikings et les Rus. Plus important que cela était le fait que les Khazars ont aussi bloqué les Arabes de l'Europe de l'Est.

La plupart des informations que l'on a sur les khazars proviennent de sources arabes, hébraïques, arméniennes, byzantines et slaves. Il y a aussi une grande quantité de preuves archéologiques qui illustrent les différents aspects de leur économie (objets d'art et artisanaux, commerce, agriculture, pèche etc....) ainsi que des renseignements sur leurs pratiques funéraires.

A l’origine, les khazars étaient un peuple originaire d'Asie centrale, peuple de Crimée. On dit qu'ils avaient les cheveux roux avant même les conquêtes mongoles.
Ils croyaient au chamanisme, parlaient le turc et étaient nomades. Plus tard ils adoptèrent le judaïsme, l'islam et le christianisme, apprirent l'hébreu et le slave et s'installèrent dans des villes au nord du Caucase et de l'Ukraine.

Historique :

L'histoire ancienne des khazars en Russie méridionale, avant le milieu du VIème siècle, est peu connue.

Ils semblerait que les Khazars se forment à la suite de l'effondrement de l'Empire des Huns. Ils absorbent, à la fois, des tribus post-hunique et des tribus nomades venant de l'Est.

A partir de 550 ap J-C et jusqu'à 630, ils font partie, comme alliés ou comme vassaux, de l'empire des Türks Tujue Occidentaux.

Au milieu du VIIème siècle, cet empire éclate en raison de guerres civiles entre les Türks Tujue Occidentaux et Orientaux.

Les Khazars réussirent à asseoir leur indépendance. Mais ils avaient déjà connu un système de gouvernement qu'ils conservèrent, par exemple en ce qui concerne les règles de succession des rois.

Mais, suite à la fin de l'Empire des Türks Tujue Occidentaux, un autre peuple prend son indépendance. Il s'agit des Bulgares, qui sous l'impulsion de leur Khagan, Koubrat, fondent le kanat de la "Grande Bulgarie".

Pour lutter contre les "Bulgares", les Khazars se rapprochent de Byzance.

En 627, ils font une alliance avec l''Empereur byzantin Heraclius Ier affin de l'aider dans sa guerre contre les Sassanides de Perse

Les Khazars fournissent à Heraclius 40 000 cavaliers sous le commandement d'un nommé Ziebel et Heraclius lui promet sa fille.

Les Perses sont défaits, ce qui est suivi par une révolution et après dix ans d'anarchie et de chaos, les premières armées arabes leur livre le coup de grâce. Et alors, une nouvelle Superpuissance a surgi : le Califat Islamique.

Rapidement, les Musulmans qui ont vaincu la Perse, la Syrie, la Mésopotamie et l'Egypte entourent Byzance dans un demi-cercle de la Méditerranée au Caucase.

Pendant ce temps, les Khazars sont victorieux dans le conflit qui les opposent aux "Bulgares". En effet, à la mort que Koubrat, le khagan des Bulgares, ses quatre fils se partagent le pouvoir.
Les Khazars en profitent pour disperser ou englober les différentes tribus bulgares.

Entre 642 et 652, les Musulmans pénètrent à plusieurs reprises dans la Khazarie dans une tentative de gagner un point d'appui sur la route de l'Europe de l'Est.

Mais les Khazars résistent et après une défaite en 652, les Musulmans reculent pendant trente ou quarante ans et se concentrent sur Byzance, mettant le siège à Constantinople plusieurs fois.

S'ils avaient été capables d'arriver de l'autre côté et d'entourer Byzance du côté Khazar, cela aurait été fatal à l'Empire romain.

Jouant un rôle important dans les affaires de l'Europe, fonctionnant comme médiateurs entre les musulmans et les chrétiens, l'Empire khazar empêche l'islam de s'étendre de façon significative au nord des montagnes du Caucase, par la voie d'une série de guerres qui eurent lieu à la fin du 7ème siècle et au début du 8ème siècle.

Au début du IXème siècle, les Khazars avaient plus ou moins un "pacte de non-agression" tacite avec le Califat et les relations avec Byzance étaient amicales. Après tout, ils étaient "de la famille" !

Mais, un nouveau nuage arrivait à l'horizon : les peuples scandinaves (Vikings) commencent à remuer.

En quelques décennies, les Vikings avaient pénétré dans toutes les voies navigables principales de l'Europe, avaient vaincu la moitié de l'Irlande, avaient colonisé l'Islande, avaient vaincu la Normandie, avaient pillé Paris, avaient envahi l'Allemagne, le delta du Rhône, le golfe de Gênes, avaient navigué autour de la Péninsule Ibérique et avaient attaqué Constantinople par la Méditerranée et les Dardanelles, coordonné avec une attaque en bas du Dniepr et à travers la Mer Noire. Une prière spéciale a été formulée dans la Chrétienté : Seigneur délivre nous de la fureur des Normands.

De nouveau, Byzance dépend des Khazars pour bloquer l'avance de ses nouveaux envahisseurs. Pendant un siècle et demi, le négoce et la diplomatie entre les Byzantins, les Khazars et les Vikings alternèrent avec la guerre.
Lentement mais sûrement, les Vikings construisent des installations permanentes, devenant Slavonisés en se mélangeant avec leurs sujets et vassaux, les Slaves.

Ce mélange de gènes et de cultures apprivoise les Vikings et transforme les Vikings scandinaves en "Ruthène" ( 'Rus' ou 'Rous').

D'abord, les Ruthènes étaient plus amicaux avec les Khazars qu'avec les Byzantins. Ils ont même adopté le titre "Kagan" pour leur dirigeant. Cependant, pendant qu'ils avaient plus ou moins des "échanges culturels" avec les Khazars, les Ruthènes amenaient les Slaves dans leur propre giron. En considérant les données génétiques, cela peut être tant en raison de mariages mixtes entre les tribus slaves, qu'à la conquête. En deux ou trois décennies, les Ruthènes recevaient l'hommage de presque la moitié des anciens sujets des Khazars.

A la fin du VIIIème siècle, les Khazars adoptent le Judaïsme (voit article plus bas).

A ce moment un nouveau peuple fait son 'apparition' : les Magyars. Les Magyars n'étaient pas indo-européens, mais un rameau de peuples 'primitifs' uralo-altaïques apparentés aux Huns, aux Türks et aux Finnois.

Ces tribus sont chassées de leurs forêts. un groupe terminera sa migration en Finlande et l'autre, les Magyars, seront attachés comme 'vassaux consentants' des Khazars.

Début du IXème siècle, des troublent éclatent dans le Royaume khazar et se transforme en véritable guerre civile (peut être pour des raisons religieuses). Les Magyars se rangent du côté des "rebelles".

Vers 820 (ap J-C), lorsque les autorités khazares reprennent le contrôle, les Magyars se déplacent vers le Nord-Ouest et s'installent dans une région située au sud de l'Ukraine actuelle ( l' Etelköz )

Pour ralentir l'arrivée des Ruthènes, les Khazars reconduisent une alliance avec les Magyars. Cette alliance est reconduite lorsque les Khazars aident les Byzantins dans leur guerre contre les Bulgares.

Les Khazars 'indemnisent' les Magyars pour leur fidélité en leur donnant un roi, le fondateur de la première dynastie magyare

Mais cette 'alliance' se termine quand les Magyars traversent les montagnes des Carpates et conquièrent le territoire qui devait devenir la futur Hongrie. Ainsi, en 862, ils ont même envahi l'Est de l'empire Franc.

Au même moment, alors que les Magyars sont allés à travers les Carpates, privant ainsi les Khazars de leur protection dans la zone tampon, les Ruthènes reprennent Kiev.

En fait, trois ans plus tôt, l'empereur Byzantin parti en guerre contre les Sarrasins doit faire demi-tour et retourne à Constantinople parce que 200 bateaux rus étaient entrés dans le Bosphore depuis la Mer Noire et mettaient à sac les faubourgs de la ville. Cette attaque avait été coordonnée avec une attaque simultanée d'une flotte Viking occidentale
s'approchant de Constantinople à travers la Méditerranée. Le cerveau derrière cette presque capture de Constantinople était Rurik de Novgorod connu comme Rorik du Jutland.

Les Byzantins comprirent alors contre qui ils étaient en lutte et décidèrent de jouer le double jeu. Des traités furent signés en 860 et 866 entre eux et les Ruthène. Des marins scandinaves furent recrutés dans la flotte Byzantine et la célèbre Garde Varangienne fut formée.

En 882, la ville de Kiev, sur le Dniepr, passe aux mains des Ruthènes, apparemment sans lutte armée. C'est le début de la fin pour la Khazarie.

De nouveaux traités, en 945 et 971, amènent la Principauté de Kiev à fournir l'Empereur Byzantin des troupes sur demande. En 957, la Princesse Olga de Kiev est baptisée pendant sa visite officielle à Constantinople.

En 988, pendant le règne de St. Vladimir, la dynastie dirigeante rus adopte définitivement le Christianisme via l'Église Orthodoxe grecque.

Environ au même moment, les Magyars et les Scandinaves se sont convertis au catholicisme romain. Les lignes de division religieuse se dessinent lentement à travers le monde.

Ainsi, avec de nouvelles alliances et de nouveaux ennemis, les Khazars n'étaient plus nécessaires aux Byzantins.
Les impôts qu'ils prélevaient sur tout le commerce entre la Russie et Byzance et l'Ouest et l'Est devinrent un fardeau. Les Byzantins sacrifièrent l'alliance khazare en faveur de la détente ruthène.

La destruction de la capitale de Khazarie, Sarkel, par Svyatoslav de Kiev en 965, sonne la fin de l'empire khazar quoique l'état ait continué.
En 1016, une armée Russo-byzantine combinée envahi la Khazarie et défait son dirigeant.

Par après, les Ruthènes se révèleront incapables de contenir une nouvelle marée des guerriers nomades venant des Steppes connus sous les noms de Kiptchaq (Polovtses ou Coumans).

Les Kiptchaq vont gouverner les steppes de la fin du XIème au XIIIème siècle, date où ils ont été envahis par les Mongols.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1020

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 12 Juin 2015, 09:16

Les Khazars

Le pays des Khazars :

Ce pays indépendant comprenait des régions comme la Russie du sud, le nord du Caucase, l'Ukraine orientale, la Crimée, le Kazakhstan occidental, le nord de l'Ouzbékistan...

D'autres groupes comme les sabirs et les Bulgares se placèrent sous leur juridiction pendant le VIIème siècle.

Au IXème siècle, les Khazars contrôlaient des slaves, des hongrois, des Huns. pour cette raison la mer Caspienne fut nommée la Mer Khazar et même aujourd'hui, les Azeri, les Turcs, les perses et d'autres langues arabes désignent la mer Caspienne par ce terme.

Image
Empire Khazar au début du Xème siècle


Leur première capitale fut Balandjar. Dans les années 720, ils transférèrent leur capitale à Samandar, ville côtière au nord du Caucase, réputée pour ses beaux jardins et ses vignobles.

En 750, la capitale fut transférée à Atil, sur les bords de la Volga. En fait ce nom "Itil" désignait aussi la Volga au moyen âge. Elle resta leur capitale pendant 2 siècles.

Au début du Xème siècle, la population était composée surtout de musulmans et de juifs. Il y avait dans la capitale de nombreuses mosquées, le palais du roi était situé sur une île proche, entouré d'un mur de briques. Les khazars restaient dans leur capitale en hiver, mais vivaient dans les steppes au printemps et en été pour cultiver leurs récoltes.

Pendant des années, les archéologues ont essayé de localiser avec précision la capitale Atil. Certains croient que le mur qui l'entourait a été repéré sous les eaux tandis que d'autres associent Atil avec une colline dans la région du delta de la volga appelée Samosdelka.

Les villes khazares qui comprenaient d'importantes communautés juives sont : Kerch, Sudak, Chufut-Kale, Sarkel... Les gouverneurs locaux de ces villes et districts étaient généralement des juifs. Une forteresse très importante fut bâtie en 834 à Sarkel le long du Don.

C'est un grec, Petronas Kamateros, qui servit d'ingénieur-architecte.

Leur nourriture traditionnelle était le riz et le poisson. L'orge, le melon, la farine, le concombre y étaient cultivés. Il y avait beaucoup de vergers et de régions fertiles près de la Volga dont les khazars dépendaient en raison de la rareté des pluies. Ils chassaient le renard, le lapin, le castor pour sa fourrure.

C'était une importante route commerciale reliant Asie et Europe. Par exemple "la route de la soie" était un lien important entre la Chine, l'Asie centrale et l'Europe. Parmi les produits qui transitaient à travers le pays on comptait: les soies, les fourrures, la cire, le miel, les bijoux, l'argenterie, les pièces de monnaie, les épices... Les juifs radhanites de Perse traversaient le pays pour se rendre en Europe.

Le système de bimonarchie, hérité des turcs était le suivant : le kagan était le roi suprême et le Bek était le chef de l'armée. Dans la capitale, les khazars établirent une cour suprême composée de 7 membres, et chaque religion y était représentée (d'après un chroniqueur arabe contemporain, les khazars étaient jugés selon la Torah, tandis que les autres tribus respectaient leurs propres lois).
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1020

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 12 Juin 2015, 09:21

Les Khazars

Les Khazars et le Judaïsme :

D'anciennes communautés juives existaient en Crimée, fait prouvé par des découvertes archéologiques. Les communautés juives de Crimée furent ensuite supplantées par des réfugiés juifs qui fuyaient une rébellion en Perse, les persécutions des empereurs byzantins etc.... Les juifs vinrent en Khazarie comme en Ouzbékistan, le Arménie, en Hongrie, en Syrie, en Turquie, en Iraq et en de nombreux autres endroits comme le raconte par exemple Saadia Hagaon.
L'écrivain arabe Dimashqi raconte que ces réfugiés juifs offrirent leur religion aux Khazars et que ces derniers la trouvèrent meilleure que la leur et l'adoptèrent. Les commerçants juifs radhanites ont pu aussi influer sur ses conversions.

Adopter le judaïsme fut peut être aussi un geste d'indépendance pour la Khazarie, maintenant un équilibre entre le Califat musulman et l'empire chrétien de Byzance.
Sous le leadership des Khagans Boulan et Ovadia, une forme standard de judaïsme se répandit parmi les khazars.

Le Khagan Boulan adopta le judaisme en 838, censément après un débat avec des représentants des trois religions. L'aristocratie khazare et beaucoup de petites gens devinrent juifs. Plus tard le roi Ovadia fit construire des synagogues et des écoles juives.

La Michna, le Talmud, la Torah leur devinrent importants. St Cyril vint en 860 pour essayer de les convertir au christianismr, en vain, mais il parvint à convertir des slaves.
Au Xème siècle, ils écrivaient l'hébreu et l'araméen et les plus importants documents juifs khazars de l'époque sont en hébreu.
Le professeur ukrainien Pritsak estime qu'il devait y avoir 30 000 juifs khazars au Xème siècle. En 2002 Gert Rispling, un numismate suédois, a découvert une pièce de monnaie juive de Khazarie.

C'étaient des gens tolérants, avec des talents artistiques et industriels comme le prouvent les antiquités retrouvées.
En effet, l'histoire des Khazars présente un exemple fascinant d'une vie juive florissante au moyen âge.
A une époque où les juifs étaient persécutés dans toute l'Europe chrétienne, le royaume de Khazarie était un lieu d'espoir.
Les juifs purent s'épanouir dans ce pays car les chefs khazars étaient si tolérants, qu'ils invitèrent les réfugiés juifs de Perse et de Byzance à venir s'installer dans leur pays.
En raison de l'influence de ces réfugiés, les khazars furent séduits par le judaïsme et l'adoptèrent en grand nombre.

Au Xème siècle le déclin s’amorce, les Slaves de l'Est furent réunis sous autorité ruthène (Russe médiévaux). Une nouvelle nation fut formée par le Prince Olég.

Les khazars subirent une terrible défaite militaire en 965 quand le prince Svyatoslav conquit la forteresse de Sarkel.
En dépit de la perte de leur nation, les khazars ne disparurent pas, certains émigrèrent en Hongrie, en Roumanie, en Pologne se mêlant aux autres communautés juives.
Timothy S. Miller a découvert que des juifs khazars étaient membres de la communauté juive de Pera en Byzance au XIème siècle.

Plusieurs questions restent néanmoins ouvertes :

Si il est attesté que les Khazars (ou du moins leur élite) se convertissent au Judaïsme, plusieurs théories s'opposent concernant le type de Judaïsme qu'ils ont choisi de pratiquer.
Certains prétendent que les Khazars sont devenus des "Juifs Karaïtes" (sorte de secte ou mouvement orthodoxe)

Il est aussi question d'une théorie qui prétend que les Juif Achkenazes (la grande majorité des juifs actuels) sont les descendants des khazars et non des juifs de Palestine.

En effet, une importante communauté khazare est restée à Kiev et des traditions familiales orales indiquent la persistance de cette communauté en Hongrie, en Transylvanie, en Lituanie et en Ukraine centrale.

Cette "théorie" est défendue par Arthur Koestler ( lui même juif achkenaze) dans son roman "La septième tribu".

Mais cette hypothétique descendance n'est pas reconnue par tous et est un très très grand sujet polémique dans la communauté juive actuelle. De plus, elle est utilisée maintenant par les anti sémites pour justifier la remise en cause de l’existence d’Israël.
Che Khan, votre humble serviteur
Image

Retour vers Les Türks

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour � l'accueil