Message 09 Mai 2014, 15:08

Les Kimeks

Les Kimeks

Peuple turcophone

Il est difficile de dire si les Kimeks (ou Kimak,Yemek, Yamak, Djamuk) formaient un peuple particulier ayant fédéré autour de lui d'autres tribus ou si le terme Kimek était le nom donné à la fédération elle même.

On peut également parler du « khanat kimek ».

Abou Saïd Gardizi, géographe et historien perse musulman du début du 11ème siècle, écrit que la « Fédération Kimak » était constitué des tribus Yamak , Imi, Tatars , Bayandur , Lanikaz , Ajlad et ce qui est très intéressant, des Kiptchaq que nous retrouverons plus tard au sein de la "Horde d'Or".


En 840 ap J-C et après l'éclatement du Khanat ouighour, les Kimeks forment une nouvelle union politique tribale et fondent un khanat.

Ce khanat se situait au Nord-Est et Sud-Est du lac Balkhach

Les Kimeks menaient une vie semi-nomade, tandis que les Kipchaqs étaient principalement nomades.

Ils possédaient des villes et des sites fortifiés et certaines d'entre eux situés au Kazakhstan actuel ont été fouillés.
Ils sont défendus par des murs de briques crues, de terres et de roseaux. Ils étaient entourés de larges fossés mis en eau.

Remarque : le centre de ces fortifications était occupé par des yourtes et non par des bâtiments en dur.

Ils enterraient leur morts dans des kourganes et si on se base sur les objet retrouvés, armes ( sabres droit ou légèrement courbes, pointes de flèches) et harnachements, leurs techniques guerrières devaient se rapprochées de celles des Türks.

Vers le milieu du XIème siècle, les Kiptchaqs se séparent de la « Fédération kimek » afin de reprendre leur indépendance et migrent vers l'Ouest.

Cette séparation aura pour conséquence de mettre fin au « Khanat kimek ».
Che Khan, votre humble serviteur
Image