Message 20 Juil 2007, 15:50

Le Yak

Le Yak

Le Yak peut vivre jusqu'à plus de 6000 mètres d'altitude. Généralement, leur habitat est composé de hauts-plateaux dégarnis, de collines et de montagnes à des altitudes comprises entre 3 200 et 5 400 mètres. On le trouve au Tibet, au nord de la Chine, au Gansu et en Mongolie.

Les yaks sauvages peuvent peser jusqu'à une tonne. Ils vivent habituellement en groupes de 10 à 30 individus.
Le yak est un herbivore et a une durée de vie qui peut aller jusqu'à 20 ans. Ils se nourrissent d'herbes, de lichens et d'autres types de plantes. Durant la saison chaude, ces animaux vivent dans les régions proches des neiges éternelles, puis descendent vers des terres au climat plus clément lorsque la saison froide approche.
Les yaks peuvent affronter le froid aussi bien grâce à leur sous-poil très dense que par leur long et épais pelage de surface.

La variété domestique est utilisée comme animal de bât et il est fréquemment croisé avec des vaches.

En Mongolie, le yak est aussi utilisé pour son lait (sous forme nature ou fermentée), sa viande et sa toison. Ses bouses sont utilisées pour faire du feu.

Yak ou Yack ?? Les deux orthographes sont répandues en français et aussi correctes l'une que l'autre. Seule l'étymologie et l'ancienneté (1791) de yak (du tibétain gyak via l'anglais yack, selon le TLFi) permettent d'avoir un légère préférence pour la première. Mais la seconde orthographe semble avoir été employée, de façon courante mais discontinue, dès 1808.
Khurec Temur, Guerrier Keshig de l'Ordoo du Corbeau Rouge.
Image