Message 26 Sep 2005, 22:04

L’Elevage chez les Mongols

L’Elevage chez les Mongols


L’élevage chez les Mongols constitue la première source de richesse des ces nomades La richesse d’un éleveur est évaluée en nombre de têtes.

On distingue "4 troupeaux" :
- Les moutons
- les vaches / yaks
- les chameaux
- les chevaux.

Certaines tribus en comptent 5 avec les chèvres.

Les animaux sont aussi bien utilisés pour leur force que comme source de nourriture ou de matière première. La majeure partie de l'activité du Nomade, quand il ne fait pas la guerre, est l'entretien des troupeaux.

Les troupeaux se déplacent vers les pâturages. Un bon éleveur saura les mener là où l'herbe pousse. Ainsi s'est développé le mode de vie nomade. On reste entre en général une saison au même endroit. Lorsque l'herbe vient à manquer, dévorée par les bêtes, ou que le climat devient trop rude, il faut repartir vers de nouveaux pâturages. Ainsi les troupeaux se nourrissent-ils seuls, sans nécessiter de foin ou de grain, mais doivent être déplacés en permanence.

Ceci explique l'absence de porc, lapin, poule et autres animaux universellement élevés par les sédentaires. C'est aussi ce qui a conféré aux armées nomades leur inégalable mobilité stratégique.

L'hiver, les bêtes grattent la neige à la recherche de l'herbe gelée et conservée par le froid.
Des réserves de fourrage auront aussi été constituées et amassées dans des abris, mais elles restent très insuffisantes. Durant les plus rudes hivers, beaucoup de bêtes meurent gelées.

Au printemps, les troupeaux sont faméliques. Ils se reconstitueront tout l'été et l'automne afin d'aborder l'hiver avec des réserves suffisantes.
C'est aussi à l'automne que l'activité guerrière est la plus intense : les chevaux sont à leur forme maximale.

Les chevaux, bovins et chameaux sont utilisés comme animaux de bât.
Les chevaux, et chez certaines tribus du désert les chameaux sont utilisés pour la monte (un post spécifique pour les chameaux est à disposition). Tous sont mangés (les chameaux moins que les autres car plus rares), à côté des produits de la chasse.

Le cuir est utilisé pour fabriquer des lanières, des vêtements, des protections... Les fourrures et la laine permettent de confectionner des vêtements chauds.

Les poils sont foulés et transformés en feutre dont seront faits les ger (yourte): les poils sont regroupés en un grand cylindre d'environ 2 m de long et 50 cm de diamètre, qui ensuite est roulé sur le sol, tiré par des chevaux. Les os même sont utilisés par les plus arriérées des tribus comme outils, et notamment comme pointes de flèches très dures.

Dans la steppe dépourvue d'arbres, les bouses séchées servent de combustible principal.
Elles sont récoltées par les femmes, et parfois entassées en prévision de l'hiver.
Enfin, les Nomades possèdent quelques chiens, dont le rôle reste limité à garder la tente et à éloigner les loups.
Dernière édition par Che Khan le 20 Juil 2007, 10:32, édité 2 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image