Logo Yourte                              

Le Jeu des Osselets


Les différents sports pratiqués par les 'Peuples Cavaliers' ainsi que leurs loisirs (autres que la guerre !!).

Modérateurs: Che Khan, Alokhan, Nagaï Mergen, Taidju Ba'adur, Khurec Temur

Avatar de l’utilisateur

Commandant du Qöl

Messages: 10

Inscrit le: 28 Juin 2006, 23:10

Localisation: A la tête du Centre

Message 04 Août 2006, 12:12

Le Jeu des Osselets

Le Jeu des Osselets


Le jeu des osselets serait originaire du Moyen Orient. Déjà présent dans la plus haute Antiquité, la légende veut qu’il fut inventé par un berger solitaire. L’emploi, pour ce jeu, de petits os de mouton doit y être pour quelque chose.

les os utilisés sont ceux de l’astragale (shagai en mongol). Ce petit os plein se trouve à la base du tibia des membres arrières de bétail.

Chez les Mongols, on se sert des os de moutons, de chèvres ou d’antilope (les autres étant trop grands).

L’osselet possède 4 côtés auxquels on donne des noms. Le côté creux est dit ‘le côté de la chèvre’ et son opposé, celui du mouton. La face plus étroite se nomme le ‘côté du chameau’ et l’autre du cheval.

Le principe fondamental du jeu (que nous connaissons encore à ce jour) est assez simple, on ne peut toucher les osselets blancs que lorsque l'osselet rouge se trouve en l'air. L'osselet rouge ne doit jamais tomber par terre.

- jeter (comme des dés) les 4 osselets blancs par terre
- prendre l'osselet rouge
- lancer l'osselet rouge en l'air et, avant qu'il ne retombe, saisir 1 osselet blanc par terre, puis rattraper l'osselet rouge , tout en gardant l'osselet blanc dans la main (mais si on rate, c'est pas grave, il suffit de rattraper l'osselet rouge pour recommencer).
- On pose l'osselet blanc de côté.
- On recommence ensuite en ramassant un par un les 3 osselets blancs qui restent.

* 2ème tour :
- jeter les 4 osselets blancs par terre
- prendre l'osselet rouge
- lancer l'osselet rouge en l'air et, avant qu'il ne retombe, saisir 2 osselets blancs ensemble, puis rattraper l'osselet rouge , tout en gardant les 2 osselets blancs ramassés dans la main.
Le but est de se saisir des osselets blancs par paire. Un truc : on peut, avant de les saisir, regrouper les osselets blancs 2 par 2 pendant que l'osselet rouge est en l'air.

* 3ème tour :
- la même chose mais on doit ramasser 3 osselets blancs à la fois, puis le dernier tout seul.

* 4ème tour :
- la même chose mais on doit ramasser les 4 osselets blancs à la fois.


Chez les Mongols il existait toutes sortes de variantes différentes pour jouer à ce jeu .

Nous avons, par exemple, le jeu du “garder le troupeau”. Apparenté au jeu de billes, il consiste à lancer un osselet sur un tas d(autres osselets et à prendre dans son ‘troupeau’ les osselets qui ont été touchés lours du lancer.

Une autre variante fait référence au tir à l’arc. Les joueurs sont assis sur de petits tabouret et tirent de petits projectiles en direction d’osselets disposés en forme de mur sur un plateau. Les joueurs se trouvent approximativement à 3 mètres 50 et lance le projectile d’une chiquenaude du médium. Ils doivent réussir à toucher un osselets isolés ou à faire tomber le mur d’osselets.

Une autre variante encore, le jeu des “quatre difficiles”. Il faut lancer 4 osselets et les faire retomber chacun sur un côté différent.

Les osselets pouvaient également servir de pièce de jeu se pratiquant sur un damier (un peu comme notre jeu de Dame ou d’Echec).

D’une manière général, ce sont les enfants qui jouent aux osselets. Gengis Khan, dans sa jeunesse aimait jouer aux osselets.

Dans certaines circonstances, on joue en famille, en particulier lors de la fête du nouvel an lunaire.

Chez les gens fortunés, les osselets pouvaient être en ivoire, en argent et même en or.
Taidju Ba'adur, Commandant du Qöl de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image

Message 08 Oct 2013, 08:41

Le Jeu des Osselets

Le Jeu des Osselet (variante)


Rappel des appelations des 4 faces d'un osselet

Image

Respectivement chameau, cheval, mouton et chèvre.



But du jeu :

Ammasser un maximum d'osselets au cours de la partie. Une fois le "troupeau" vidé, on compte les scores et le vainqueur est celui qui a le plus d'osselets.

Matériel :

-Un nombre variable d'osselets (selon ce qu'on a à disposition). On peut démarrer à 30 ou 50, mais il est fréquent d'utiliser 100 à 200 osselets pour une partie.

-Une surface de jeu quelconque mais relativement plate : Une table, par terre sur le tapis....


Déroulement de la partie :

-Le premier joueur (tiré au sort ?) commence son tour en récupérant dans ses mains la totalité des osselets, et les lance sur la surface de jeu. Il faut chercher à bien étaler les os, pour qu'il y en ait le moins possible qui se touchent les uns les autres.
Avec une centaine d'osselets la récupération peut devenir assez technique, les camarades de jeu doivent aider à empiler les osselets dans les mains (et sur les avant-bras s'il n'y a pas assez de place) du joueur pour que le tout puisse être jeté en une fois.

-Une fois les osselets lancés, il faut en "capturer" un maximum pendant son tour en faisant se percuter deux animaux identiques (deux chameaux, deux chèvres...). Pour celà, une fois qu'on a repéré une paire, on donne une "pichenette" au premier animal qui doit aller percuter le deuxième. Si le coup est réussi, on récupère l'un des deux osselets au choix du joueur (selon ce qui l'arrange), et on peut alors rejouer. Si le coup est raté, ou bien si le joueur commet une faute, c'est au joueur suivant de jouer, il récupère alors tous les osselets restants et les lance à son tour puis commence à capturer.

-On tourne ainsi jusqu'à ce que tous les osselets aient été capturés, puis on compte les points.


Les règles

-La "pichenette" : elle peut être donnée par n'importe lequel de ses doigts, mais techniquement il faut que le doigt qui sert à donner la pichenette soit retenu par un autre. Par exemple, pour une pichenette de l'index, on retient l'index avec le pouce et on le lache d'un coup sec pour aller taper dans l'osselet. Un mouvement, même vif, de l'index seul est considéré comme "pousser" l'osselet, et compte comme une faute.
On peut aussi donner une pichenette du pouce (retenu alors par l'index) ou une pichenette arrière du majeur, de la même manière qu'on claquerai des doigts.
Si on touche par inadvertance un autre osselet avant, ou après le coup, on considère qu'il y a faute et le joueur passe son tour.

-La capture : Lorsqu'on donne une pichenette à un animal, celui-ci doit obligatoirement aller percuter un animal de la même race. S'il percute par ricochet un autre animal en chemin , ou si l'animal visé va alors en percuter un troisième, il y a faute.
Une fois l'animal "touché" on récupère alors DE L'AUTRE MAIN l'un des deux animaux au choix. Si on récupère un animal de la main avec laquelle on a donné la pichenette, il y a faute.

-Vers la fin de partie : Lorsqu'il ne reste plus que 4 osselets en jeu ou moins, il est possible qu'aucune face ne soit identique. Lorsque celà arrive le tour passe alors automatiquement au joueur suivant. Si deux osselets présentent la même face, il doit essayer d'en capturer un.
Lorsqu'on joue pour les deux derniers osselets, on capture les deux d'un coup.



Ce sont ici les règles de bases, il existe de nombreuses règles additionnelles à ce jeu pour complexifier la partie.

Retour vers Le Monde du Sport et des Loisirs

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour � l'accueil