Message 28 Juin 2006, 23:18

Le Polo

Le Polo

Le Polo est apparu il y a 2500 ans chez les cavaliers des steppes d'Asie Centrale (Chine et Mongolie).

C'est le premier jeu de balle et de maillet du monde. Les premières traces de ce jeu furent trouvées en Perse. Le Polo fut tout de suite considéré comme une forme de combat plutôt que comme un jeu.

C'était un art noble, pratiqué par les meilleurs guerriers, les rois et les princes. A l'époque, le Polo se nommait "Chaugan", qui se traduit par maillet.

La garde du roi Darius 1er, roi de Perse, jouait au Polo comme aujourd'hui nos soldats s'entraîneraient à la guerre. Le roi lui-même participait à ces parties souvent dangereuses d'où il n'était pas rare qu'un ou plusieurs guerriers soient blessés. C'était une sorte de bataille miniature, une façon pour ces cavaliers de réviser leurs classiques !

De Perse, le Polo s'étend à l'Arabie et au Tibet. On l'appelle "Pulu" qui veut dire saule, bois dont était fait la balle. Après avoir conquis de nombreux adeptes, le Polo s'exporte en Chine et au Japon.

Les poètes et historiens ont chanté la bravoure des joueurs de "Pulu". Sous la dynastie T'ang, le Polo est considéré comme la discipline favorite de l'élite et le meilleur entraînement des guerriers.

Nombre de peintres et graveurs seront inspirés par cette discipline qui allie violence et stratagème, et qui ne ressemble pas encore au sport que nous connaissons.

Après la Chine et le Japon, c'est la Grèce et l'Egypte qui découvrent ce jeu.

Au 12ème siècle, Gengis Khan conquiert l'Iran et l'Afghanistan. Il en rapportera le Polo et le fera pratiquer par ses guerriers. Au 14ème siècle, le Polo arrive en Inde.

Ce jeu devient un enseignement essentiel pour l’entrainement du combat à cheval. Il permet de tester la valeur d'un homme et de renforcer sa personnalité. Il lui apporte l'apprentissage de la vitesse, la violence du combat et l'esprit de décision.
Taidju Ba'adur, Commandant du Qöl de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image