Page 1 sur 1

La "Barde".

MessagePublié: 01 Nov 2015, 12:56
par Che Khan
La "Barde":

Introduction :

Nous nommerons 'barde' l'armure qui protège le cheval

Les premières sources indiquant 'barde' recouvrant une grande partie du corps des chevaux nous viennent de l'antiquité.

Ce sont les fameux "cataphractaires" qui correspondaient à une cavalerie lourde.

Le terme français est dérivé du grec, kataphractos, qui signifie littéralement 'totalement protégé'.

De nombreux peuples (cavaliers ou pas) tels que les Scythes, les Assyriens, les Sarmates, les Alains, les Parthes, les Achéménides, les Arméniens, les Séleucides, les Sassanides, les Romains et les Byzantins ont utilisés ce type de cavalerie.

Ammien Marcellin, historien et général romain qui servit dans l'armée de Constance II en Gaule et combattit l'armée sassanide sous Julien décrit la vue d'une unité de cataphractaires perses au IVème siècle :

« Toute cette armée n'était que fer. De la tête aux pieds chaque soldat était couvert d'épaisses lames de ce métal, assez artistement ajustées pour laisser toute liberté aux mouvements des membres et au jeu des articulations. Ajoutez à cette armure des casques figurant par devant la face humaine, et qui ne laissaient de jour que pour voir et respirer ; seuls points par où ces corps complètement cuirassés fussent accessibles aux blessures… »

En Asie centrale, ce type de protection pour la cavalerie lourde va perdurer pendant la période médiévale et va être utilisée par de nombreux "Peuples Cavaliers".


Il faut attirer l'attention que ce type de cavalerie nécessitait des chevaux endurants et puissants et que, sans une sélection minutieuse sur des critères musculaires, ils n'auraient jamais été capable de supporter le poids de l'armure et du cavalier pendant un combat.

Image
Barde iranienne - 1450

Image
Barde mamelouk - 1550

- Types de 'bardes' :

Les premiers types de 'bardes' utilisées pour protéger le cheval semble avoir été du modèle de la « broigne ». C'est à dire, des lamelles de différentes formes cousues ou agrafées à un support de tissu épais ou de cuir.

Mais mous trouverons aussi des 'bardes' construite sur le modèles des armures lamellaires, chez les Mongols et plus tardivement, des 'bardes' mixtes composées de mailles et de petites plaques de métal, chez les Türks Ottomans par exemple.



- La "Barde" chez les 'Peuples Cavaliers' :

Chez les Scythes :

Comme dit plus haut, les Scythes et les Sarmates équipaient les chevaux de leur cavalerie lourde avec une protection de type 'broigne'.



Chez les Mongols :

Jean de Plan Carpin nous fait la description détaillée suivante :

"Le harnois du cheval est de cinq parties : d'un côté il y en a une, et de l'autre une autre, qu'ils font aller depuis la queue jusqu'à la tête et attache cela à la selle. Puis au dos et au cou même du cheval. Ils mettent une autre partie sur la croupe, ou les cordes des deux parties se viennent joindre, et en cet endroit ils font un trou par où ils font passer la queue. Devant le poitrail, il y en a une quatrième et toutes s'étendent jusqu'aux jointures des jambes. Sous le front, ils lui mettent une lame de fer ou chanfrein....."

Les premières 'bardes' mongoles semblent avoir été en cuir et de type 'lamellaire'.

Image
Barde mongole

Image
Barde mongole - 1234


Chez les Türks Ottomans :

Image
Barde ottomane