Logo Yourte                              

Les Rroms


Peuples ayant un rapport avec les 'Peuples Cavaliers' mais qui dépassent le cadre du 'site'

Modérateurs: Che Khan, Alokhan, Hysa Yesui

Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1018

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 08 Juin 2007, 16:53

Les Rroms

Les Rroms

Tsiganes, Gitans, Manouches, Bohémiens, Sinti, Gens du voyage ou encore Nomades, tous ses noms regroupent un peuple qui se nomment eux-même le peuple des Rroms (les Romané Chavé).

Comme tous les peuples présentés dans cette rubrique, les Rroms sont, un peu, hors sujet.
Si j’ai voulu en parler, c’est parce que leur histoire fut, elle aussi, bouleversée par des ‘Peuples Cavaliers’ et que c’est, toujours à l’heure actuelle, un peuple semi-nomade.

Les 40 millions de Rroms qui vivent en Europe sont les descendants de deux premiers grands exodes à partir de l’Inde :

- L’ exode des Kshatriyas

Au VIIIème siècle (ap J-C) à la suite de bouleversements climatiques, des peuples indo-européens peuplant les régions du Panjab et du Sindh (au bord de l’Indus), migrent sur le territoire de l’actuelle Irak. Le souverain local leur donne un territoire marécageux et insalubre entre le Tigre et l’Euphrate où ils s’établissent. En deux ou trois siècles, ils assainissent le marais, grâce à leurs brillants ingénieurs et deviennent en quelque sorte un puissant État dans l’État. C’est pour cet raison que le souverain Al-Mohtaçim engage une guerre d’extermination contre ce peuple, dont il vient difficilement à bout, et qu’il envoi aux frontières occidentales de son empire. Alors qu’une partie d’entre eux s’allie aux Byzantins, empire dans lequel ils s’intègrent bien, ceux qui n’y parviennent pas, se nomadisent et vivent de la musique, ou du commerce ambulant par exemple.

- L’exode des Rajputs.

Les Râjputs sont, probablement et en partie, des descendants d'envahisseurs, en particulier des Huns hephtalites ou Shvetahûna, peut-être de Kouchans ou de Scythes.
Depuis le IXème siècle, ils vivent dans l’empire des Gurjaras Pratiharas s’étendant sur une grande partie de l’Inde du nord (l’actuel Panjab, une partie du Sindh, l’Uttar-Pradesh, le Rajastan et le Gujerat). Au début du XIème siècle, le sultan Mahmud Al’Ghazni lance une série de razzias sur le nord de l’Inde.

Il semblerait bien que la migration de ces nombreux Indiens vers l'Europe à partir de l'an 1000 semble être liée à la fois aux rapts massifs d'Indiens par les Türks Ghaznévides de 998 à 1030 et à la migration et la colonisation de l'Asie Mineure par les Türks Seldjoukides en 1071.

Les Râjputs résistent dans un premier temps, mais en décembre 1018, les sept forts de la cité impériale de Kannauj, capitale de l’empereur Rajyapala sont capturés, la ville est rasée et sa population réduite en esclavage, puis déportée dans l’actuel Afghanistan pour être vendue.

Dès lors commence l’exode vers l’ouest. Après avoir transité en Perse, ils arrivent en Anatolie, puis pénètrent dans les Balkans et se dispersent dans toute l’Europe.


Il est intéressant de noter que le terme kshatriyas vient de la nomenclature des castes indiennes.

Caste des brâhmanes : prêtres, enseignants et professeurs.
Caste des kshatriyas : roi, princes, administrateurs et soldats.
Caste des vaisyas : artisans, commerçants, hommes d'affaires, agriculteurs et bergers.
Caste des sudras : serviteurs.
Caste des Intouchables : les personnes les plus pauvres.

le terme kshatriyas est donc un peu l'équivalent de guerrier.

Quant aux Rajputs, ils se réclament également appartenir à la caste des Kshatriyas. Ils étaient, en effet, de fiers guerriers à cheval. On peu donc en conclure que les ancêtres des Rroms faisaient partie de la noblesse d'épée indienne.

Les deux groupes ( Kshatriyas et Rajputs) se rassemblent forment alors la Romani Cel (le peuple Rrom). Mais ils se nomment eux-mêmes Romané Chavé, c'est-à-dire les “fils de Ram” (héros de l'épopée indienne Ramanaya).

- Le troisième exode :

Une nouvelle migration se produit à partir du XIIIème siècle, quand les Rroms abandonnent leur territoire au moment de la conquête mongole.
À partir de ce moment l'exode des gitans a été continu.

L'arrivée des Rroms en Europe occidental sera également liée à l'étouffement de l'empire byzantin par les conquêtes turques vers la moitié du XIVème siècle.
L’arrivée des premiers Rroms dans les Balkans coïncide avec celle des Ottomans. En Roumélie, c’est-à-dire, la partie européenne de l’Empire Ottoman, les recensements attestent dès le XVème siècle d’une importante présence Rrom. Beaucoup sont employés dans des ateliers de fabrication de munitions et dans l’armée.

La Grèce les accueille déjà à partir du XIVème siècle.

Un sauf-conduits de protection édité, le 17 avril 1423, au Château de Spis, par Sigismond, empereur romain et roi tchèque est une véritable pièce à conviction concernant le séjour de Rroms sur le territoire tchèque.

Il est dit dans le texte de ce sauf-conduit conservé à ce jour :

"Nous, Sigismond, roi hongrois, tchèque, dalatien, croate..., notre Ladislav, seigneur fidèle, chef de son peuple Rrom, nous a demandé humblement de solliciter notre indulgence exceptionnelle. Nous vous prions donc de bien vouloir tenir compte de cette supplique et de ne pas refuser cette lettre. Or, si Ladislav mentionné plus-haut et ses gens apparaissent à un quelconque endroit de notre empire, en ville ou à la campagne, vous êtes prié de lui faire preuve de la même fidélité que vous avez à notre égard. Protégez-les pour que Ladislav et son peuple puissent séjourner sans préjudice entre vos murs. S'il y a parmi eux un ivrogne ou un bagarreur, nous voulons et ordonnons que Ladislav soit le
seul à avoir le droit de juger, de punir, de pardonner, et de l'exclure de votre cercle..."


L'été 1419, les ‘tribus’ apparaissent sur le territoire de la France actuelle à Chatillon-sur-Chalaronne, dans la Bresse, à Maçon, à Sisteron.

Entre temps, en 1422, on avait vu des Rroms sur les routes d'Italie avec l'espoir d'obtenir du Pape des lettres de protection, d'une portée universelle, dont ils pourraient se prévaloir dans tout le monde chrétien.

En 1425, Ils arrivent en Espagne. Le roi Jean II d'Aragon concède un permis de passage à Jean et Thomas, alors appelés Comtes d'Egypte Mineure (ce serait de ce nom "Egipto Menor" que proviendrait le mot "Gitano").

En 1427, on les voit aux portes de Paris, à la Chapelle Saint-Denis.




On compte, actuellement, environ 12 millions de Rroms en Europe (les deux pays qui en abritent le plus étant la Roumanie et la Bulgarie).

Les Rroms au sens large se subdivisent principalement en

- Rroms dits "orientaux" (85% du total)
- Sintés (souvent appelés Manouches en France, 4%)
- Kalés (ou Gitans, 10%)
- Gypsies (en Grande-Bretagne, 0,5%)
sans compter divers groupes de moindre importance numérique mais tout aussi Rroms que les autres Rroms. Au niveau européen, ils sont aujourd'hui sédentaires à 96%.

Il n'y a aucun rapport entre les noms des Rroms (ou le nom de leur langue, la rromani), avec la ville de Rome (Roma en latin, italien et roumain), l'Empire romain, la Roumanie, les Romains, les Roumains ou leurs langues.
En effet, la plupart des linguistes font remonter l'étymologie de ce terme soit à la divinité Ram ou Rama, avatar de Vishnou, soit au nom d'une caste de musiciens, les Doms, nom qui se serait étendu à tous les migrants indiens.


Les Rroms et leur 'surnom" :

- Rrom : Le seul nom que les Rroms se donnent eux-mêmes, c’est le nom de Rom (masc. sing.) qui signifie «homme» en hindi. Il emploient aussi Romni (au fém.) et Roma (au pluriel, masc. et fém.). Tous les autres termes servant à identifier les Tsiganes ont été donnés par des non-Roms. Habituellement, le terme de Rom désigne les Tsiganes d’Europe centrale.

- Tsigane : Du mot grec athinganos, tsigane signifie «celui qui ne veut pas toucher ni être touché». Le terme sert à désigner les Roms, indistinctement de leur pays d’accueil.

- Gitan : À leur arrivée en Grèce au IXème siècle, les Tsiganes se sont regroupés dans le Péloponnèse au pied du mont Gype. Par la suite, les voyageurs italiens appelèrent ce lieu «la petite Égypte» et leurs habitants Egyptiano. Le même mot a donné Gitano en Espagne et au Portugal, puis Gitan en France et Gypsy en Grande-Bretagne. En France, le mot gitan désigne les Rroms du Midi vivant près des Saintes-Maries-de-la-Mer.


- Bohémien : Les premiers Rroms arrivés en France venaient de la Bohême (une région de la République tchèque actuelle), d'où ce surnom.

- Manouche : Ce terme d’origine rrom provient du mot mnouch et signifie «homme». On dit qu’il sert à désigner la moustache (ou bien la barbiche) que porteraient la plupart des hommes. En France, les Manouches sont généralement installés près des rives de la Loire.

- Romanichel : Le mot est un dérivé de Romani Cel en room, ce qui signifie «groupe d'hommes». En français, le mot a pris par extension le sens de «vagabond» ou «personne sans domicile fixe».

- Sinti : Le mot sinti désigne les Rroms des régions germanophones qui ont été déportés et exterminés en partie (85 %) par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale.

En effet, n’oublions pas que le régime nazi, pendant la seconde guerre, s’est appliqué, de manière systématique, à l’élimination des Rroms.
Dans le seul camp d’Auschwitz plus de 23 000 Rroms, marqués du signe Z, seront assassinés dans les chambres à gaz. Durant toute cette sombre période, on estime à 500.000 le nombre Rroms exterminés dans l’ensemble des pays Européens.


Depuis 1971, les Rroms ont un drapeau :

Image

- La roue à 16 rayons, symbolise évidemment la route, le voyage, la roulotte, mais aussi, et surtout, les origines indiennes des Rroms, vers le Rajasthan actuel... On peut d'ailleurs noter la ressemblance, évidente, entre le drapeau rrom et le drapeau de l'Inde.
- La couleur bleue symbolise le ciel, la liberté, les valeurs spirituelles tsiganes.
- La couleur verte, hymne à la nature, au progrès, à la fertilité, aux valeurs matérielles...


Merci à Leelou, présente sur ce forum pour son aide.
Dernière édition par Che Khan le 27 Sep 2009, 10:34, édité 1 fois au total.
Che Khan, votre humble serviteur
Image
Avatar de l’utilisateur

Maître des lieux

Messages: 1018

Inscrit le: 24 Sep 2005, 10:43

Localisation: Brabant Wallon

Message 01 Mai 2008, 15:19

Danses et Musiques Rrom

Danses et Musiques Rrom


Pour ajouter à l'article consacré à la danse chez les Peuples Cavaliers, voici le lien d'un site qui vous parle de la danse chez les Rroms :

Simona Jovic
Che Khan, votre humble serviteur
Image

Retour vers Encore d'autres Peuples

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour � l'accueil