Page 1 sur 1

La Bataille de la Nedao, 454 ap J-C

MessagePublié: 25 Fév 2011, 12:09
par Che Khan
La Bataille de la Nedao, 454 ap J-C

Avant-propos :

Cette bataille voit s'affronter les troupes huniques et leurs alliés commandées par Ellak, Khan des Huns aux troupes gépides et leurs alliés commandée par Ardaric, Roi des gépides

Cette bataille, peu connue, reste une bataille d’importance. En effet, elle va sceller, définitivement, le sort de l’Empire des Huns en Occident.

Elle a lieu sur la rivière Nedao (un affluent de la Sava) en "Pannonie Romaine* en 454 ap J-C.

Contexte Général :

A la mort d’Attila, en 453 ap J-C, c’est Ellak, son fils aîné, qui devient le roi des Huns, avec l’appui d’Onégèse, le secrétaire d'Attila.

Mais ses frères (ou demi-frères), Ernak et Denghizikh revendiquent également le trône.

Ellak réussit à les vaincre grâce à ses auxiliaires germains et commence à consolider son pouvoir.

Mais, au même moment, certains peuples germaniques fédérés sentent le temps venu de reprendre leur indépendance.
Ainsi, Ardaric, le roi des Gépides, pourtant un des plus puissants alliés d'Attila, prend la tête d’une révolte contre les Huns. Il entraîne avec lui les Ostrogoths et probablement les Hérules et les Suèves.
De leurs côtés, les Alains et les Scyres restent fidèlent aux Huns
Le conflit et inévitable.

La Bataille :

On sait très peu de chose sur cette bataille qui se déroule en 454.

La seule certitude est que les Gépides et leurs alliés ostrogoths sont largement vainqueurs et qu’Ellak trouve la mort dans la bataille.

L'historien goth, Jordanès en parle brièvement:

Car alors, je pense, doit avoir eu lieu un spectacle des plus remarquables, où l'on peut voir les Goths combattants avec des piques, les Gépides qui font rage avec leurs épées, les Ruges rompent les lances dans leurs propres blessures, les Suèves combattent à pied, les Huns avec leurs arcs et les Alains élaborer une ligne de bataille de fantassins lourds armés.

Après la Bataille :

Denghizikh devient le roi des Huns et reflue, avec son peuple, vers la Russie. Il attaque, une dernière fois, l'Empire Romain d'Orient en 468 et est tué dans les combats. Sa tête fut exposée dans le “Cirque” de Byzance.

Ernak et deux autres fils d’Attila, Emnedzar et Uzindur, demandent des terres aux Romains. Ernak est cantonné dans la Dobroudja et les deux autres, en Mésie.

Les Huns ne feront plus jamais trembler l’Occident.


* Remarque : La Pannonie (en latin Pannonia) est une ancienne région de l'Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l'emplacement de l'actuelle Hongrie et d'une partie de la Croatie et de la Serbie actuelles.