Message 19 Oct 2005, 10:48

Les Yakoutes (Sakhas)

Les Yakoutes ( Sakhas)


La Yakoutie est un pays vaste comme six fois la France, pour seulement 1 million d'habitants.
On peut y compter environ 400 000 Yakoutes, 15 000 evenks, 10 000 evens et 1000 youkaguirs.

Les Yakoutes (qui se nomme eux même Sakhas) sont divisés en deux groupes qui se distinguent par leur implantation et leur mode de vie.

- Les Yakoutes du nord vivant de la chasse, de la pêche et de l'élevage de yacks et de rennes.
- Les Yakoutes du sud qui s'adonnaient à l'élevage de chevaux et de bovins et étaient de bons forgerons.

Les deux groupes vivaient dans des yourtes et menaient une vie semi-nomade déplaçant leur camp chaque année entre la saison chaude et saison froide.

Les Yakoutes de Sud restent fidèles à la tradition des " sergués " poteaux sculptés, auxquels ils attachent les chevaux, Les motifs qui les décorent représentent les désirs de chacun, bovins, chevaux. Ils sont souvent implantés à l'entrée du village.

On les connait depuis peu (environ depuis 1666 et grâce aux contacts que les Cosaques russes ont eu avec eux).
En 1620, le chef de guerre Tygin rassemble près d'un millier de Yakoutes pour combattre les cosaques. Mais face aux Russes, les Yakoutes ne peuvent rivaliser. Ils seront vassalisé à partir de 1630.

Les Yakoutes qui sont d'origine turco-mongole, resteront majoritaires dans la région jusqu'en 1930. A l'époque gengiskanide, ils faisaient peut-être partie des "Peuples Forestiers" de Sibérie méridionnale.

Actuellement, ils s'efforcent de préserver leurs racines culturelles et, en particulier, la langue yakoute, appartenant à la famille turcophone, pratiquée par la grande majorité d'entre eux.
Les Yakoutes ont hérité de leurs ancêtres une certaine forme d'animisme " quand nous cultivons, il nous faut respecter notre déesse la terre " Aan alakhtchin ".Notre Dieu " Ar- Toyen ", le créateur blanc est au centre de leurs croyances.

Il s'agit d'une forme de chamanisme blanc, de spiritualité, sans incantations ni rituels hypnotiques.

Le jour du solstice d'été, les Yakoutes organisent une grande fête en l'honneur du soleil, autour d'un grand sergué.
La cérémonie commence à trois heures du matin, lorsque le soleil semble vouloir se coucher et aussitôt réapparaît à l'horizon, le chaman blanc ouvre les festivités par des incantations pour demander que la terre soit fertile, que le soleil brille, les participants se joignent à lui pour prier les festivités peuvent commencer, danse, concours, jeux, et durent 24 heures.

Les Yakoutes, qui occupait autrefois, selon les spécialistes, la région du lac Baïkal ont été repoussés vers le nord par les tribus mongols bouriates vers 1450. Ils se mélangeront au Toungouses, les poussant à leur tour vers la périphérie de l'actuelle Yakoutie, avant l'arrivée des russes. Avant l'invasion cosaque, les Yakoutes avaient l'alphabet runique, "l'Orkhon ", qui remonte au VIII ème siècle.
Leur religion était le " Tengrisme ", le culte au ciel.

Le chef de guerre Tygin a rassemblé près d'un millier de Yakoutes pour combattre les cosaques.

Invoquant la filiation historique du peuple yakoute avec l'empire turc médiéval, les relations culturelles se tissent, notamment des échanges d'étudiants boursiers du gouvernement turc, et une création d'une école Sakha - Turque à Yakoutsk.

Drapeau Yakoute

Image
Le drapeau de la République Sakha (Yakoutie) a été créé en 1992.
Le drapeau reflète les traditions nationales de la nation titulaire, les Sakhas :
- Un soleil blanc (urun" kun), symbole de la vie éternelle caractérisant le climat polaire, froid et rigoureux du pays sakha.
- Fond bleu pour le ciel (le tengri)

Au bas du drapeau, trois bandes de couleur :
- blanche pour la pureté, la neige, l'espoir, la sagesse et la bonté
- rouge pour la force, le courage, l'honneur, le désir de souveraineté du peuple.
- verte pour la santé, la joie, l'espoir placé dans les forces vives de la nation.



Voir aussi l'article sur le Poney yakoute.
Che Khan, votre humble serviteur
Image