Message 20 Avr 2008, 21:00

Introduction

Introduction

Contrairement aux idées reçues, l’homme médiéval se déplace beaucoup et pour des motifs variés.

Le ‘voyage’ teinté d'aventure et d'exotisme marque le Moyen Âge.

On peut croiser un seigneur partant pour visiter ses domaines ou un pèlerin s'embarquant pour la Terre Sainte dès le IVème siècle.

Mais celui qui voyage le plus, c’est le marchand, allant de foire en marché ou cherchant de nouveaux débouchés.

le ‘voyage’connaît son apogée entre le XIIIème et le XVème siècle.

A partir de 1200, les Occidentaux explorent l'Asie centrale depuis les ports de la mer Noire. On y trouve des missionnaires envoyés par les papes d'Avignon pour fonder les diocèses latins en Chine, mais aussi des marchands, tel l'illustre Marco Polo (mais il est loin d’être le seul).

Ils reviennent chargés d’objets insolites ou luxueux et diffusent des informations sur les contrées lointaines.

Attirés par les merveilleuses richesses de l'Orient, épices, tissus précieux, les négociants italiens s'appuient essentiellement sur Constantinople ou Alexandrie pour approvisionner le monde musulman en bois, armes et esclaves.

Le commerce connaît une grande expansion entre le XIème et le XIIIème siècle, avant la “crise” des échanges qui dure cent cinquante ans environ à partir de 1350.

Alors que les Vénitiens dominent le trafic avec l'Empire byzantin, les Génois développent leurs relations avec l'Europe du Nord, notamment à l'occasion des foires de Champagne qui deviennent, à partir du milieu du XIIème siècle, une sorte de grand marché permanent et avec l’Asie centrale grâce à leur comptoir sur la Mer Noire.

La découverte de l'Afrique par ces même Génois commence vers le XVème siècle, alors que les navigateurs portugais ou italiens au service du roi du Portugal se concentrent sur l'Atlantique.


Bientôt , les pays ibériques, en s'orientant vers l'Ouest, préparent une ère nouvelle.

Dans cette rubrique sur le commerce, vous découvrerez les contacts commerciaux que l’Occident a eu avec les ‘Peuples Cavaliers’.

D’autres renseignements pourront être consulté dans la rubrique “Portrait de voyageurs” et “Encore d’Autres Portraits”

Je vous souhaite une bonne lecture.
Marco Posato, Marchand à Moncastro