Logo Yourte                              

La “Route de la Soie”


Des articles sur les échanges commerciaux entre l'Europe et les 'Peuples Cavaliers'.

Modérateurs: Che Khan, Alokhan, Dame Annick, Marco Posato

Avatar de l’utilisateur

Aide de Khan

Messages: 40

Inscrit le: 24 Sep 2005, 22:55

Localisation: Brabant Wallon

Message 21 Juil 2006, 14:32

La “Route de la Soie”

La “Route de la Soie”

Cette dénomination, assez récente, a été 'inventée' au XIXème siècle par le géographe allemand Ferdinand von Richthofen.

Mais en vérité il n’existe pas une “Route de la Soie”, mais plusieurs "Route de la soie'.

En effet, la route qui porte ce nom prestigieux est en fait une expression générique. Elle rassemble un ensemble d’axes caravaniers qui traversaient l’Europe et l’Asie, allant de la Méditerranée jusqu'en Chine en traversant l’Asie Centrale.

Image
Les caravanes, chargées de soie chinoise, épices et pierres précieuses d’Inde, de récipients en argent d’Iran, de tissus de Byzance, de céramiques d’Afrosiab et d’autres marchandises, traversaient les déserts du Karakoum et du Kyzylkoum, les oasis de Merv et de Khorezm, franchissaient le Pamir, Tian Chan, Altaï, traversaient les fleuves Mourgab, Amou-darya et Syr-darya.

Tout au long de son incroyable histoire, cette route s’est déplacée selon les besoins des hommes ou les vicissitudes de l’histoire.

On suppose que la Route de la Soie, en tant que la route commerciale, est née au IIIème siècle av J.C. Elle est bien connue du monde romain, Pline se moque déjà des “belles dames” qui obligent des commerçants à ‘traverser toute la terre’ afin d'exhiber leurs charmes sous une gaze translucide.
Elle a été activement empruntée jusqu’au XVIème siècle.

On peut prétendre que l’Asie Centrale donne naissance au commerce international, un commerce où se marient les cultures, où s’échangent et se volent les technologies, où se mêlent les religions.

Les plus grandes civilisations ont participé à la formation de cette route et les anciennes villes commerciales de la Route de la Soie ont survécu à de nombreuses guerres dévastatrices, renaissant chaque fois de leurs cendres.

On verra l’apparition de riches cités, de colonies d’artisanat et de commerce, de caravansérails :

- Boukhara, Samarkande et Khiva en Ouzbékistan.
- Gurgendj et Merv au Turkménistan
- Otrar, Turkestan, Taraz, Ispejab au Kazakhstan.
- Jul, Souyab, Novokent, Balasagoun, Tach Rabat, Och, Uzgen au Kirghizistan.

Pour s’en convaincre, on peut citer par exemple, des fouilles archéologiques en Ouzbékistan ou l’on a découvert un grand nombre de pièces chinoises, miroirs en bronze, morceaux de tissus en soie, des fragments de récipients de porcelaine chinoise.

Ces découvertes témoignent des rapports commerciaux de l’Asie Centrale avec la Chine. La production de soie et de cellulose se développe sous l’influence de la technologie chinoise, les Chinois rapportent de l’Asie Centrale la culture de la vigne et du vin, oignon, coton, grenade, noix, concombre et beaucoup d’autres choses encore.

Certaines de ses inventions mettrons pourtant des siècles avant d’arriver chez nous et de s’imposer à notre culture (je pense au papier monnaie par exemple).
Dame Annick, Aide de Camp de l'Ordoo du 'Corbeau Rouge'
Image
Avatar de l’utilisateur

Marchand Génois

Messages: 10

Inscrit le: 16 Nov 2007, 17:44

Localisation: Au Comptoir de Moncastro

Message 16 Nov 2007, 17:53

Les Mots de la route de la Soie

Les Mots de la Route de la Soie

Traversées par la ‘Route de la Soie’, de nombreux pays, régions ou villes ont donné leur nom à des produits ou à des techniques (les tissus étant les plus représentés).

En voici quelques uns :

Angora : À côté d’Ankara (autrefois Angora, Ancyre en grec), on trouvait une race de chèvres à poils longs et fins, le mot angora est passé par analogie à des chats et lapins de même structure de poil.

Astrakan : Astrakhan, en Russie, était un centre commercial par où transitait l’astrakan ou caracul (karakul), fourrure bouclée d’agneau de race karakul, d’après le village de Karakul (lac noir) près de Boukhara en Ouzbékistan.

Baldaquin : La soie de Bagdad (Baldac ou Baudac au Moyen-Âge) était nommée baldaquin, mot qui a désigné ensuite une tenture de lit.

Bougran : À Boukhara en Ouzbékistan, on produisait le bougran, toile forte utilisée dans la doublure de vêtements (une ancienne orthographe est « boquerant »).

Damas : Damas, capitale de la Syrie, a donné son nom au damas, un tissage de soie.

Damastiquage : Damas a donné le nom à une technique d’incrustation d’or dans un autre métal.

Mousseline : À Mossoul en Irak, on fabriquait une étoffe fine et transparente, la mousseline.

Pêche : la pêche du latin malum persicum : pomme de Perse

Turquoise : d’après la Turquie, où cette pierre ornementale a été trouvée.
Marco Posato, Marchand à Moncastro

Retour vers Le Commerce

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 visiteur de passage

cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group.
Designed by ST Software for PTF.
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr
- Les Modifications du Style ont été réalisées par Alokhan, Commandant du Petit Iour Tchi.
- Le fond musical du site a été réalisé par Franck Mouzon sous licences Creative Commons.



Le site d'une artiste peintre : Anik



                              Retour � l'accueil